Influence de la consommation de substances sur l’émergence et l’évolution des troubles psychotiques : le cas du cannabis

par Alain Dervaux

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Marie-Odile Krebs.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    De nombreuses études ont montré que la fréquence de l’usage, de l’abus et de la dépendance au cannabis sont particulièrement élevés chez les patients atteints de schizophrénie, à tous les stades de leur évolution : lors des prodromes de la maladie, lors du 1er épisode psychotique et au cours de l’évolution. Les raisons de la fréquence de la comorbidité sont multifactorielles et comprennent les effets psychotomimétiques induits par la consommation de cannabis, certains traits de personnalité et une vulnérabilité familiale, dont nous avons étudié certains aspects. Nous avons retrouvé des scores de SNM plus élevés dans une population de patients non psychotiques, dépendants au cannabis que chez les sujets témoins, en particulier des scores de coordination motrice et d’intégration sensorielle. Nous avons retrouvé des niveaux d’impulsivité et de recherche de sensations plus élevés chez les patients atteints de schizophrénie avec abus/dépendance au cannabis par rapport aux patients simples usagers et aux patients abstinents. Nous avons évalué les caractéristiques des patients sensibles aux effets psychotomimétiques induits par le cannabis : ils avaient un âge de début du 1er épisode psychotique plus précoce (2 ans et demi) et des antécédents familiaux de troubles psychotiques plus fréquents par rapport aux patients non sensibles. Dans une étude réalisée dans un service universitaire au Maroc, nous avons retrouvé que le profil des conduites addictives chez les patients schizophrènes était différent de celui retrouvé dans les études antérieures en Europe ou en Amérique du Nord, suggérant que la disponibilité des drogues et le contexte socio-culturel ont aussi une influence.

  • Titre traduit

    Influrence of cannabis use on the onset and the course of psychotic disorders


  • Résumé

    The higher prevalence of cannabis abuse or dependence in patients at high risk of schizophrenia, in patients with first psychotic episode, and during the course of schizophrenia patients with schizophrenia, compared with general population is well established. The reasons remain unclear and include familial vulnerability to drug use disorders, psychotomimetic effects induced by cannabis use, or personality traits. We have studied some aspects regarding vulnerability factors to cannabis use disorders in patients with schizophrenia: 1) We found that neurological soft signs scores were significantly higher in patients with cannabis dependence only, compared to healthy subjects, in particular regarding motor coordination and sensory integration 2) We found that the mean scores for impulsivity and sensation seeking were higher in a group of schizophrenia patients with lifetime cannabis abuse or dependence than in a group of schizophrenia patients without cannabis abuse or dependence 3) We assessed the role of individual sensitivity to the psychotogenic effect of cannabis among male patients with schizophrenia, and found that the first psychotic episode occurred 2. 6 years earlier in cannabis-sensitive patients compared to non cannabis-sensitive patients. A specific excess of familial history of psychotic disorder was found in these patients 4) We found that the pattern of substance use disorders found in a group of Moroccan patients with schizophrenia was different from those found in previous studies from North America or Europe, suggesting that substance use disorders could be influenced by socio-cultural context and by the availability of cannabis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( [212] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 152-185. 416 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7759
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.