Rôle des myofibroblastes issus des cellules étoilées du foie et des myofibroblastes portaux dans la fibrose hépatique : étude comparative par analyse protéomique et transcriptomique

par Nelly Bosselut

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie

Sous la direction de Bruno Baudin.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Mon travail a consisté à comparer les phénotypes de deux types de myofibroblastes hépatiques, les myofibroblastes issus de cellules étoilées du foie (MF-CEFs) et les myofibroblastes portaux (MFPs). Pour cela, nous avons utilisé deux approches complémentaires, la protéomique et la transcriptomique, qui nous ont permis de déterminer des caractéristiques phénotypiques et fonctionnelles spécifiques de chaque population de myofibroblastes. Nous avons mis en évidence que, si les MF-CEFs semblent plus fortement impliqués dans la régénération hépatique, l’angiogenèse et la régulation du tonus vasculaire, ils expriment également beaucoup de protéines associées au stress. Les MFPs présenteraient un phénotype contractile plus différencié et semblent très impliqués dans le recrutement des leucocytes. D’autre part, l’utilisation de marqueurs identifiés dans ce travail a confirmé, dans un modèle de cirrhose, que les MFPs sont localisés dans les espaces portes et les septa. Enfin, l’étude par microarray a permis d’identifier un transcrit dont la protéine, l’ostéoprotégérine, est synthétisée par les MF-CEFs ; cette protéine peut être dosée dans le sérum et en particulier, elle est augmentée chez les patients fibrotiques. Incluse dans un nouveau score de fibrose, sa performance diagnostique pour l’évaluation du stade fibrose chez les patients atteints d’hépatite C chronique semble supérieure à celle des scores existants. Ce travail apporte donc des éléments nouveaux pour la compréhension des rôles respectifs des MF-CEFs et MFPs dans la fibrose hépatique, en suggèrant notamment une contribution importante des MFPs, et ouvre également des perspectives cliniques intéressantes.

  • Titre traduit

    Involvment of hepatic stellate cell-derived myofibroblasts and portal myofibroblasts in liver fibrosis : a comparative study using proteomic and transcriptomic methods


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-144. 303 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.