Les effets des politiques des ressources humaines sur le contrat psychologique : les cas des agents municipaux

par Liliana Pérez Becerra

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Vincent Rogard.

Soutenue en 2010

à Paris 5 .


  • Résumé

    La relation de travail comporte un accord d’échange de prestations entre le salarié et l’employeur. Les termes et les conditions du pacte sont interprétés de manière différente : chaque individu développe un contrat psychologique à partir de sa perception de promesses et d’obligations réciproques. Les études montrent que l’évaluation de la réalisation de cet accord a une répercussion importante sur les attitudes et les comportements du salarié. En France, le contrat psychologique est une notion relativement peu étudiée. La littérature internationale sur le sujet s’est, en outre, focalisée principalement sur les salariés du secteur privé. Notre travail vise à découvrir quelles sont les spécificités de ce contrat chez les agents municipaux, une population très peu étudié mais de grande importance dans le marché du travail français. Notre recherche ambitionne à contribuer au débat sur le sujet autant sur un plan théorique qu’opérationnel : d’une part, nous analysons la perception des politiques de rémunération par le sujet comme un des facteurs conditionnant son contrat psychologique ; d’autre part, nous explorons les liens entre la perception de la brèche du contrat et le positionnement que l’agent fait de sa rémunération par rapport à divers référents. Nous trouvons ainsi l’une des premières évidences de la réciprocité existante entre la justice organisationnelle et le contrat psychologique. En effet, notre travail confirme l’existence d’un lien entre la justice procédurale (perception d’équité et transparence dans la politique de rémunération) et la perception de brèche dans le contrat psychologique. Nous confirmons également le lien entre la perception de cette brèche et la comparaison salariale (justice distributive).

  • Titre traduit

    The human resources policies' effects on psychological contracts : the case of local civil servants


  • Résumé

    The workplace relationship consists of an agreement for the exchange of services between the employee and the employer. The terms and conditions of the pact are interpreted differently by each part. Each individual develops a "psychological contract" based on his perception of reciprocal promises and obligations. Studies show that the evaluation and implementation of this agreement has significant repercussions on the attitudes and behaviors of employees. In France, the concept of the "psychological contract" has not been deeply studied. International literature on the subject has mainly focused on the private sector. Our works aims to discover the particularities of this contract in the public sector, for local civil servants, a group which has not been analyzed but which has a very important position in the French employment market. Our research wants to contribute to debate both on a theoretical and in and operational basis: on one hand, we analyse the employee's perceptions of wage policies as one of the factors influencing the psychological contract; on the other hand, we explore the links between the perception of the breach of contract and how the employee places himself in terms of salary with regards to others. We find one of the first indicators of the existent reciprocity between organisational justice and psychological contract. Our work confirms in this way the existence of a link between procedural justice (perception of equality and transparency in wage policies) and the perception of a breach in the psychological contract. We also confirm the link between the perception of this breach and salary comparisons (distributive justice).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (222, 183 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 206-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.