Évaluation des effets de différentes prises en charge auprès de proches de patients atteints d'une maladie d'Alzheimer

par Velina Negovanska

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Catherine Bungener.

Soutenue en 2010

à Paris 5 .


  • Résumé

    Introduction : Les thérapies de type cognitivo-comportemental (TCC) en groupe sont devenues, ces dernières années, la prise en charge de référence en terme d'efficacité, rapport coût/bénéfice et faisabilité auprès des aidants de patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Elles sont principalement basées sur la psycho-éducation et les techniques de résolution de problèmes. Cependant, leur effet reste modéré cliniquement. Losada et son equipe (2004, 2006) ont montré que les programmes incluant aussi des sessions d'exploration et de modification des pensées dysfonctionnelles des aidants par rapport aux soins améliorent les effets des TCC, en réduisant de manière plus efficace les niveaux de symptomatologie dépressive. Méthodologie : Le but de cette étude était d'évaluer l'efficacité de deux types de prises en charge combinées conjoints-malades, comparées à un suivi neurologique classique et d'étudier leur impact sur les conjoints et les malades : 1) Prise en charge en groupe PRISMA (therapie cognitivo-comportementale pour les conjoints, centrée sur les pensées dysfonctionnelles par rapport aux soins, et stimulation cognitive pour les malades 2) Prise en charge en group ETNA (therapie par psycho-education des conjoints et stimulation cognitive pour les malades) comparées à 3) un suivi neurologique du malade, sans prise en charge des proches. Un objectif secondaire consistait à explorer les différences en fonction du type de relation : conjoint ou enfant et le malade. L'étude a porté sur 50 patients, 50 conjoints et 10 enfants. L'évaluation des conjoints et des malades a été effectuée à l'inclusion ainsi qu'à M6 et à M12. Résultats : Les résultats de notre étude montrent qu'une prise en charge de type cognitivo-comportemental des conjoints, centrée sur les pensées dysfonctionnelles par rapport aux soins, associée à une thérapie par stimulation cognitive pour les patients, a le plus d'effets positifs sur l'état psychologique tant bien des conjoints que sur celui des malades. Le bénéfice le plus important pour les conjoints concerne la diminution significative de la depression. La symptomatologie depressive et anxieuse des patients est egalement amelioree. Par ailleurs, on constate plus de fardeau et de stress perçu chez les conjoints, comparés aux enfants. II en est de même en ce qui concerne les pensées dysfonctionnelles par rapport aux soins procurés, significativement plus importantes chez les conjoints. Conclusion : Cette étude montre I'intérêt d'une prise en charge combinée conjoint/malade (avec une thérapie cognitivo-comportementale, centrée sur les pensées dysfonctionnelles chez les conjoints, associée à une thérapie par stimulation cognitive), peu coûteuse (car seulement à une intervention en groupe toutes les six semaines) pour améliorer l'état psychologique de ces derniers.

  • Titre traduit

    Evaluation of different interventions in Alzheimer disease patients caregivers@


  • Résumé

    Introduction : Group cognitive-behavioural therapies (GCBT) became, last decade, the intervention of choice in terms of efficacy, cost/benefit balance and feasibility in Alzheimer disease's (AD) family caregivers. They are mainly based on psycho-education and problem solving sessions. However, clinically, the benefit of CBT remains weak. Losada et al (2004, 2006) showed that programs including also an exploration and modification of dysfunctional thoughts about caregiving sessions (DT) improve the CBT efficacy, particularly in decreasing the level of depressive symptoms. Method : The aim of this study was to evaluate the efficacy of two combined spouse-patient interventions compared to a classical neurological follow up without any intervention in caregivers: 1) Group intervention program PRISMA (cognitive-behavioral therapy in spouses, focused on dysfunctional thoughts about caregiving, associated to a cognitive stimulation in patients) 2) Group intervention program ETNA (psycho-education in spouses, associated to a cognitive stimulation in patients), compared to a 3) Classical neurological follow up in patients without any intervention in caregivers. A secondary purpose was to explore the differences between spouse and child caregivers. 50 patients, 50 spouses and 10 adult children were included in this study. Spouse and patients evaluations were realized at the inclusion, at 6 months and 12 months later. Results: The results of this study show the benefit of a cognitive-behavioral intervention in spouses, focused on dysfunctional thoughts about caregiving. Associated to a cognitive stimulation in patients, both for spouses and patients emotional state. Depression is significantly reduced in spouses. Depressive and anxious symptoms also decrease in patients. Furthermore, spouse caregivers report significantly more burden and perceived stress at the inclusion. Dysfunctional thoughts about caregiving are also significantly more present in spouses. Conclusion: This study shows the efficacy of a combined spouse-patient intervention program (cognitive-behavioral intervention in spouses, focused on dysfunctional thoughts about caregiving, associated to a cognitive stimulation in patients) to improve their emotional state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (192-116 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-192.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12736
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.