La mise en récit des espaces et des relations identitaires de trois femmes "sans-papiers" en France

par Michael Francis Murphy

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christine Deprez.


  • Résumé

    Le travail se donne comme objet de recherche les récits à caractère autobiographique de personnes étrangères, communément dénommées comme des « sans-papiers ». L’étude est consacrée à l’expression verbale des espaces et des relations identitaires. La question qui sous-tend la recherche est la suivante : comment se construisent ces objets de discours tout au long de leurs récits en interaction avec le chercheur et comment différentes « voix » y sont convoquées, mises en relation, et évaluées ? L’espace joue un rôle particulièrement fort dans la mise en mots des trajectoires migratoires. Dans le cas des personnes qui ont été interviewées, « les papiers » constituent le thème majeur de leurs préoccupations, de leurs attentes et de leurs projets. Sur une vingtaine d’entretiens, trois récits de femmes ont été retenus à la fois pour leurs ressemblances et leurs différences. L’étude analyse donc en détail la manière dont ces femmes construisent discursivement, autour de ces papiers, leurs « espaces » référentiels, symboliques, relationnels, familiaux, culturels, et langagiers. Cependant, le récit est aussi une mise en mots en interaction, ancré dans l’altérité et dans le dialogue. Le chercheur ne peut donc se soustraire de ce discours narratif d’autrui puisqu’il fait partie intégrante de l’espace interactif de l’entretien. Pour rendre compte de ces différentes dimensions langagières et interactionnelles, et de leur intrication dans la dynamique dialogique, cette étude adopte une approche à la fois narrative, discursive et interprétative. Cette recherche montre comment ces récits témoignent de la complexité des ressources énonciatives mises en jeu dans l’interaction.

  • Titre traduit

    The discursive construction of spatial identity : a case study of three undocumented women living in France


  • Résumé

    This doctoral dissertation takes oral narratives of undocumented persons living in France as its research topic. The study focuses primarily on the discursive construction of both space and relationships in narratives of personal experience. The principal question that underpins the investigation is the following: How is a particular kind of spatial identity constructed, over the course of the interaction with the researcher, and how are different dialogic “voices” summoned, positioned and evaluated in the narrative telling by the undocumented research subjects? Space and spatial relations play a significant role in the narrative discourse of immigrants. With regard to the individuals who were interviewed, their lack of “resident papers” constitutes the major narrative topic expressing both their worries and their dreams. As a consequence, the study aims to analyze in detail the manner in which these research subjects discursively construct their referential, symbolic, relational, familial, cultural and linguistic “spaces” around the topic of “resident papers”. However, oral narratives are always an interactional achievement produced in the presence of, and in dialogue with, an “other” subject. As a result, a researcher cannot remove himself from this unfolding narrative discourse since he participates fully in the interactive space of the interview. In order to take into account these different discursive and dialogic phenomena, as well as their complex embedding during the talk-in-interaction, we have chosen a narrative, discursive and interpretative approach for the analysis of the oral narratives of three undocumented women.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (388 f., [539] p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 367-388

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.