Les sites web des réseaux féminins professionnels : analyses sémiologiques, linguistiques (lexicale, sémantique et discursive), communicationnelles

par Ekaterina Nossenko Hercberg

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Anne-Marie Houdebine-Gravaud.


  • Résumé

    En nous situant dans le cadre théorique et méthodologique de la sémiologie des indices d’Anne-Marie Houdebine, il s’agit d’étudier le phénomène socio-culturel des réseaux féminins professionnels à travers sa sémiotisation dans un corpus des sites web. L’analyse lexico-sémantique du lexème réseau permet de dégager une évolution de sa signification : le sens dénoté d’un filet-piège se voit remplacer par un ensemble d’individus mis en relation. Dans les usages en cours le danger rattrape ceux qui sont en dehors du réseau et non ceux qui sont pris dedans. L’analyse sémiologique du corpus des réseaux féminins professionnels met en évidence un Signifiant indiciel fédérateur caractérisant les figurations iconiques et linguistiques que nous désignons par le sème de <regroupement>. Ce dernier donne lieu à un parcours interprétatif qui évoque des effets de sens en rapport avec le statut social de la femme et sa place dans le monde professionnel. On voit ainsi émerger un imaginaire culturel qui se manifeste à travers une alliance des contradictions : le réseautage féminin est caractérisé d’une part par une idéologie de la modernité véhiculée à travers une communauté virtuelle ; d’autre part, par une idéologie archaïque qui révèle en messages sous-jacents une vie tribale stigmatisant l’image de la femme seule dans l’espace public

  • Titre traduit

    Web sites of professional women's networks : a semiological, linguistic (lexical, semantic, discursive) and communicational study


  • Résumé

    Using the theoretical and methodological framework of Anne-Marie Houdebine : the semiology of indices, I studied a socio-cultural phenomenon, that of professional women’s networks, through the semiotization in a corpus formed from their web sites. Thanks to a lexical- semantic analysis of the lexeme network we were able to prove that the meaning evolved : denotation as net-like arrangement of threads, wires, almost like a trap is replaced by a set of individuals who are somehow connected. Nowadays, danger is for those outside of the network and no longer for those trapped into. The semiological analysis of a corpus formed by professional women's networks shows a unifying indicial signifier characterizing the iconic and linguistic depictions we call with the seme of <grouping>. The latter allows for interpretations which evoke meaning effects related to the social status of women and their place in the professional world. A cultural imaginary emerges and is found through an alliance of contradictions : women’s networking is characterized, on the one hand, by an ideology of modernity conveyed through a virtual community, and on the other, an archaic ideology that, through underlying messages, reveals a tribal life stigmatizing the image of the woman alone in public space

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (275 p., 70 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.233-258. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : CRAPEL. Centre de recherches et d'applications pédagogiques en langues. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 6289

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.