Socialisation familiale et réussite sociale au Gabon : cas de la famille "populaire" fang

par Irène Mengue Obame

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean Copans.


  • Résumé

    La réussite sociale au Gabon, notamment au sein de certaines familles "populaires" fang semble renvoyer à l'acquisition des biens matériels et de l'argent, gage du succès économique, qui en dernière analyse est une source de prestige. Cette représentation de la réussite sociale est construite et entretenue par les acteurs dominants de la hiérarchie sociale. Ces acteurs sociaux la matérialise par l'exhibition notoire des biens et valeurs singuliers (véhicules, villa, etc. ). Pour les familles fang, cette culture matérielle du succès s'est inscrite dans leur quotidien à partir de l'avènement de la culture de rente pendant la colonisation. En partant des valeurs inculquées dans la sphère familiale, de l’akomga qui est une pratique endogène, dont l‟objectif semble être la favorisation des actions d‟un individu dans le sens d'un meilleur aboutissement, via des tactiques de lutte contre l'échec scolaire, la socialisation familiale est le lieu de la manifestation de stratégies diverses complexes et hétérogènes, dont la finalité est de parvenir à la réussite sociale. Cette socialisation implique une imbrication des logiques du holisme social et des logiques d'individualisation, valorisant l'idée d'indépendance et d'autonomie. Le produit de cette socialisation associé à la socialisation secondaire des jeunes adultes donne naissance à deux sortes d‟individus : l'individu normalisé et l'individu reconstitué. Le premier est enclin à l'éthos de solidarité communautaire excluant tout processus d'autonomisation pour soi. Quand au second, l'habitus communautaire, anti-individualiste, qui promeut le sens du devoir, de la responsabilité vis-à-vis des autres, continue de dominer ; néanmoins, il est par la même occasion réévalué, réformé par des critiques positives. Cependant, ces deux sortes d'individus sont redevables de leur famille. Et la dette ainsi ressentie est traduite par une série de règles de dépendance réciproque entre les membres d'une même famille

  • Titre traduit

    Family socialization and social sucess in Gabon : case of fang "popular" family


  • Résumé

    In Gabon, and particularly into some Fang's "popular" families, the social success seems to refer to acquisition of material goods and money, guarantees of economic success, which, in last analysis, is a source of prestige. This representation of the social success is built and maintained by dominant actors of the social hierarchy. These social actors materialize it by the notorious exhibition of the singular goods and values (vehicles, villa, etc). For fang families, this material culture of success fitted in their daily life since the colonization and the advent of the culture of revenue. On the basis of the values inculcated in the family sphere, and on the basis of the akomga which is an endogenous practice, whose objective seems to be the favorisation of the actions of an individual in the direction of a better result, via tactics of fight against the school failure, family socialization is the place of the demonstration of various strategies complex and heterogeneous, whose finality is to arrive at the social success. This socialization implies an overlap of logics of the social holism and logics of individualization, developing the idea of independence and autonomy. The product of this socialization associated with secondary socialization of the young adults gives rise to two kinds of individuals : the standardized individual and the reconstituted individual. The first one is inclined with the éthos of Community solidarity excluding any process of autonomisation for oneself. For the second one, Community habitus, anti-individualist, who promotes the sense of duty, and responsibility with respect to the others, continues to dominate; it is consequently revalued, reformed by positive criticisms. However, these two kinds of individuals are indebted of their family. And this feeling of debt is result in a series of rules of reciprocal dependence between the members of the same family

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (485 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 420-441. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12799
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.