La representation de l’enfant dans la litterature mauricienne francophone : de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre a nos jours

par Sonia Dosoruth

Thèse de doctorat en Littératures françaises et comparée

Sous la direction de Beïda Chikhi.

Soutenue le 11-12-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre international d'études francophones (laboratoire) .


  • Résumé

    Pendant longtemps sujette aux influences littéraires empruntées, la littérature mauricienne francophone a mis du temps pour trouver ses marques. Inspirée de la littérature romantique issue de Bernardin de Saint-Pierre avec notamment Paul et Virginie, elle va graduellement se frayer un chemin dans le long parcours – aux sinuosités souvent dangereuses – de son processus de maturation. Par conséquent, l’enfant (re)découvre les potentialités qui sont en lui et fait éclater l’univers d’enfermement qui l’a jusqu’à présent emprisonné. Ne se pliant plus aux exigences des périodes littéraires qui ont marqué l’île - notamment celles coloniale, pré-indépendance et post-indépendance - l’enfant émerge moins en tant que perpétuation du jeu de mimétisme qu’en tant qu’être en devenir. La littérature contemporaine sera un creuset entre métissages et panachages linguistiques comme dans un but de s’éloigner le plus possible de l’authentification de la redite. L’enfant renaît ainsi des cendres de l’univers initial romantique pour atteindre une autonomie réelle tant dans son individualité que dans son rapport avec le monde qui l’entoure.

  • Titre traduit

    The representation of the child in Mauritian francophone literature : from Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre to date


  • Résumé

    Long subjected to external literary influences, the Mauritian francophone literature took its time before leaving its own mark. It was inspired by the romantic literature of Bernardin de Saint-Pierre, namely with Paul and Virginia, and gradually made its way on the long – and often tortuous – road to maturity. Hence, the child rediscovers the potential within and destroys the shackles of the universe that had so far held him captive. No longer caving into the influences of the island’s various literary eras – namely colonial, pre-independence and post-independence – the child emerges not so much as a continuation of past influences as his own blossoming being. Contemporary literature hence becomes the crucible between linguistic mixes and interbreedings, as if to create the greatest possible gap with the authentification of repetition. Thus, the child is reborn from the ashes of the original romantic universe, and blooms to reach real autonomy in his individuality as well as his relationship with the world around him.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.