Londres – New York – Paris : le commerce d’objets d’art de Duveen Frères entre 1880 et 1940

par Charlotte Vignon

Thèse de doctorat en Histoire de l’art

Sous la direction de Alain Mérot.

Soutenue le 18-12-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Centre André Chastel (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Pourquoi tant d’objets d’art décoratifs de collections européennes se trouvent-ils aujourd’hui dispersés aux quatre coins des Etats-Unis ? A partir de documents d’archives inédits et d’une lecture critique des sources, cette thèse appréhende l’exode du patrimoine européen vers les Etats-Unis du début du vingtième siècle à travers le parcours d’acteurs importants de ce phénomène : les marchands Joel, Henry et Joseph Duveen à la tête de la prestigieuse galerie d’objets d’art et de tableaux, Duveen Frères, établie à Londres et New York dès la fin du dix-neuvième siècle et en 1908 à Paris. Sont d’abord étudiés les stratégies commerciales qui projetèrent les Duveen à la première place du commerce d’objets d’art de l’époque (I). Vient ensuite une analyse précise du commerce d’objets d’art de la firme : celui des porcelaines de Chine, puis des meubles et objets d’art du dix-huitième siècle français et enfin des objets médiévaux et de la Renaissance (II). Finalement, est abordé, l’activité de décorateur de la firme (III).

  • Titre traduit

    London – New York – Paris : Duveen Brothers and the market for decorative arts between 1880 and 1940


  • Résumé

    Why are so many European objets d’art found in collections across the United States today ? This PhD dissertation explores the exodus of decorative arts objects originating from the private collections of Europe’s cultural elite at the beginning of the twentieth century by providing a new interpretation of unpublished archival materials and an in-depth study of the three key figures who contributed to this phenomenon : Joel, Henry, and Joseph Duveen of Duveen Brothers, the prestigious international art firm established in London and New York at the close of the nineteenth century, and in Paris in 1908. Beginning with an examination of the strategies employed by Duveen Brothers to monopolize the American art market and become the preeminent dealers of their time (I), this thesis is followed by a meticulously researched exploration of their dealings in Chinese porcelains, eighteenth-century French decorative arts, and medieval and Renaissance art (II), and concludes with a thorough analysis of the firm’s activities in the area of interior decoration (III).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.