Les sermons d’Inquisition en Espagne et au Portugal aux XVIIème et XVIIIème siècles

par Marie-Isabelle Delafond (Rodriguez)

Thèse de doctorat en Études romanes espagnoles

Sous la direction de Annie Molinié-Bertrand.

Le président du jury était Michèle Escamilla.

Le jury était composé de Annie Molinié-Bertrand, José Pedro Paiva, Estrella Ruiz-Gàlvez Priego.


  • Résumé

    L’Inquisition, en tant qu’institution d’Ancien Régime, était le commanditaire de toutes sortes de sermons intégrés aux cérémonies qu’elle organisait. Ceux-ci étaient prononcés lors des célébrations du calendrier inquisitorial, à savoir lors des autodafés, de la publication des édits de foi, d’anathème et de l’index expurgatoire. Ils étaient également prêchés lors de cérémonies de circonstance, relevant ou non du calendrier liturgique (fêtes expiatoires, de Carême, et autres). Par ce « mécénat homilétique », le Saint-Office et les tribunaux, en particulier en Espagne, menaient une politique d’affirmation statutaire et gagnaient une visibilité sociale à même de tempérer leur image répressive. Les sermons, vecteur idéologique de premier ordre, permettaient de diffuser, au sein de la communauté, une doctrine axée sur le rejet de l’altérité confessionnelle et une propagande acquise au commanditaire.

  • Titre traduit

    Inquisition sermons in Spain and Portugal in the seventeenth and eighteenth centuries


  • Résumé

    As an Old Regime institution, the Inquisition ordered all sorts of sermons wich were part of the ceremonies it organised. The latter were delivered during the inquisitorial calendar celebrations, that is during autos-da-fé, and during the publication of Edicts of Faith, anathema and Expurgatory Index. They were also preached during occasional celebrations, wether they were part of the liturgical calendar or not (expiatory celebrations, Lent …). The Holy Office and the tribunals led a statutory affirmation policy and obtained a certain social visibility through « homitic patronage », especially in Spain, in order to improve their repressive image. Sermons, wich were first hand ideological vectors, helped spread a doctrine focused around confessional alterity rejection and a patron’s acquired propaganda in the community.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.