Les télécommunications au premier millénaire av. J.-C. au Levant

par Jacques Leibovici

Thèse de doctorat en Théorie et pratique de l'archéologie

Sous la direction de Jean-Yves Monchambert.

Soutenue le 16-11-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) .


  • Résumé

    La survie d’un État dépend de la capacité de ses dirigeants à être informés et à communiquer leurs décisions, puis de contrôler leur exécution. L’information dans l’Antiquité circulait par courrier mais aussi par transmissions de signaux sonores et/ou lumineux. Après une étude documentaire des récits attestant la transmission d’informations par signaux lumineux et sonores au Levant au premier millénaire av. J.-C., nous avons démontré que les logiciels utilisés pour la conception des réseaux actuels de télécommunications peuvent suggérer des sites relais utilisés pour cette transmission. Les limites techniques des moyens de l’époque sont des paramètres déterminants. Nous en avons déduit des modèles de réseaux. Enfin ces hypothèses ont été validées sur le terrain.

  • Titre traduit

    Telecommunications during the first millennium BCE in the Near East


  • Résumé

    The survival of a State depends on the capacity of its leaders to be informed and on their successes to communicate their decisions, then to control their executions. The information in the ancient times circulated by mail, but also by transmissions of sound and/or light signals.After a documentary survey of stories attesting the transmission of informations by light and sound signals in the Near East during the first millennium BCE, we tried to see if the software used for telecommunications networks design and planning can hint repeater sites used for this transmission. The limitations of the technology at that time will determine parameters. Models of networks have been deducted. Finally these hypotheses have been validated on the ground.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.