Le style comme monstre. La virtuosité ostentatoire dans l’œuvre de Cyrano de Bergerac

par Mathilde Levesque

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Delphine Denis.

Soutenue le 06-11-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Emmanuel Bury.

Le jury était composé de Delphine Denis, Dominique Maingueneau, Claudine Nédelec, Michèle Rosellini.


  • Résumé

    Depuis quelques années Cyrano de Bergerac bénéficie d’un regain d’intérêt dans les études littéraires. Toutefois, ce vaste champ bibliographique se centre essentiellement sur les deux romans ou sur le recueil de lettres, sans prendre en compte l’ensemble de l’œuvre d’un écrivain pourtant polygraphe. Le présent travail se propose à la fois de trouver la cohérence d’un geste d’écriture au-delà des variations génériques, et d’analyser la dimension idiosyncrasique d’un style : la singularité de l’écriture cyranienne mérite d’être envisagée hors de tout rattachement à un groupe littéraire ou idéologique (qu’on pense, notamment, aux « burlesques » ou encore aux « libertins »). Les perspectives croisées de la stylistique et de l’analyse du discours permettent de faire émerger une quête permanente de la virtuosité langagière, dont l’écriture de la pointe est le support privilégié.Cyrano écrit pour susciter l’admiration, comme il en convient lui-même : l’ensemble de son œuvre porte la trace de cette aspiration. Toutefois, la recherche obstinée de la fulgurance comporte en soi un coût pragmatique : l’artifice, nécessaire mais risqué, témoigne de la fragilité de l’éclat.

  • Titre traduit

    Cyrano de Bergerac and the ostentatious virtuosity


  • Résumé

    For a few years now, Cyrano de Bergerac has been considered with renewed interest by literary scholars. However the many studies published recently have mainly focused on his two novels or on the collection of his letters, without really taking into account his body of works in its entirety. This study offers both to find, beyond generic variations, the coherence of his writing, and to analyse the idiosyncratic dimension of his style; the singularity of Cyrano’s writing deserves to be considered for itself, without linking it to any literary or ideological movement – be it the “Burlesques” or the “Libertines”.The combined perspectives of stylistics and of discourse analysis reveal a constant quest for linguistic virtuosity, writing conceits being its most used device. Cyrano writes to arouse admiration, as he confesses himself; his whole body of works bears the mark of this endeavour. However, aiming constantly for dazzling wit comes at a pragmatic cost; literary devices are necessary but risky – they bear witness to the fragility of the writer’s feat.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.