La guerre civile angolaise de 1991 à 2002

par Amadou Koné (Kone)

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Luiz Felipe de Alencastro.

Soutenue le 18-10-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre d'études sur le Brésil (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie la persistance du conflit angolais entre 1991 et 2002. Elle entend revenir sur les causes de la faillite des processus de paix de Bicesse et de Lusaka. La signature des accords de Bicesse entre le MPLA et l’UNITA, le 31 mai 1991, ne permit guère à l’Angola d’accéder à une paix durable. Après les élections des 29 et 30 septembre 1992, la guerre reprit sur l’ensemble du territoire. Le gouvernement MPLA et l’UNITA signèrent un nouvel accord de paix à Lusaka le 30 novembre 1994. Mais, celui-ci n’eut guère plus de réussite que le précédent malgré l’inauguration d’un Gouvernement d’unité et de réconciliation nationale en avril 1997. Les deux camps s'affrontèrent de nouveau en décembre 1998 et fut alimentée par les entrées d’armes au profit des deux camps, qui finançaient leur effort de guerre grâce au pétrole pour le MPLA et aux diamants pour l’UNITA. L’affaiblissement politique et militaire de l’UNITA permit au MPLA de défaire ce mouvement en tuant son chef le 22 février 2002.

  • Titre traduit

    The angolan civil war between 1991 and 2002


  • Résumé

    This PhD dissertation examines the persistence of the Angolan conflict between 1991 and 2002. It goes back over the causes of the failure of the Bicesse and Lusaka peace processes. The signing of the Bicesse accords between MPLA and UNITA, on May 31st, 1991, did not permit Angola to reach a lasting peace. After the elections, which took place on September 29 and 30, 1992, the war started again on the whole territory. The MPLA government and UNITA signed a new peace accord in Lusaka on November 30,1994. Nevertheless, it had as little success as the former peace accord, despite the inauguration of a new government of unity and national reconciliation in April 1997. A new war began in December 1998 and was fueled by weapon supplies for the two groups, which financed their war effort thanks to oil resources for MPLA and diamonds for UNITA. UNITA's political and military weakening allowed MPLA to defeat this organization by killing its leader on February 22nd, 2002.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Connaissances et savoirs à Paris

La guerre civile angolaise de 1991 à 2002


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Connaissances et savoirs à Paris

Informations

  • Sous le titre : La guerre civile angolaise de 1991 à 2002
  • Dans la collection : Sciences humaines et sociales
  • Détails : 1 vol. (596 p.)
  • ISBN : 978-2-7539-0219-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 531-590. Notes bibliogr. Index. Chronol.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.