Eléments de description d'une langue mélanésienne du Vanuatu, le sungwadia

par Agnès Henri

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Alain Lemaréchal.

Soutenue le 10-12-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale 5 Concepts et langages (Paris), en partenariat avec LACITO (laboratoire) .

Le président du jury était Claire Moyse-Faurie.

Le jury était composé de Alain Lemaréchal, Claire Moyse-Faurie, Injoo Choi-Jonin, Ulrike Mosel, Gilbert Lazard.


  • Résumé

    Cette thèse consiste en une description du sun̄wadia, langue mélanésienne parlée dans l'île de Maewo, située dans la partie centre-nord du Vanuatu (Pacifique Sud). La description est basée sur deux séjours de terrain de trois mois chacun. La langue présente, à des stades plus ou moins poussés, les traits caractéristiques de la famille austronésienne: l'existence d'un article personnel, une tendance à l'omniprédicativité, la modification de la structure argumentale du verbe par quelques morphèmes hérités du système à applicatif des langues situées plus haut dans la généalogie de la famille. Elle présente également le système de marques personnelles très reconnaissable des langues austronésiennes.Il s'agit d'une langue relativement conservatrice sur le plan phonologique, mais dont la morphologie dérivationnelle apparaît assez érodée (il n'existe ni conjugaison verbale, ni déclinaison casuelle, ni marquage morphologique du nombre sur les noms). La thèse s'organise en six parties. La première étudie la phonologie, la morphophonologie, et la structure morphologique du mot sun̄wadia, ainsi que les phénomènes de sandhi. La seconde partie s'intéresse aux parties du discours et pose quelques bases syntaxiques sur lesquelles s'appuiera le reste de l'étude. Les quatre parties suivantes étudient successivement le fonctionnement du syntagme substantival, celui de la prédication (structurée par le recours fondamental aux constructions à verbes sériels), le système de repérage et de référence temporels, spatiaux et circonstanciels, et enfin l'organisation de l'énoncé. La thèse est accompagnée d'un extrait de corpus glosé d'une douzaine de pages.

  • Titre traduit

    Descripive elements of a melanesian language of Vanuatu : sungwadia


  • Résumé

    This PHD thesis consists in a description of Sun̄wadia, a melanesian language spoken in Maewo Island, Central-NorthVanuatu (South-Pacific). It is based on two fieldworks of three months each.This language exhibits, in a variable extension, some of the typical characters of the austronesian languages: it has a personal article, tends towards omnipredicativity; the argumental structure of the verb undergoes modifications via a few morphemes related to the applicative systems of languages that are situated higher in the genetic tree of the family. The language also has the typical pronominal system of austronesian languages.Sun̄wadia is a relatively conservative language, on the phonemic level at least, but its morphology appears to be quite eroded (there aren't any verbal conjugation, nor any nominal declension, nor any morphological marking of number on the noun). This thesis is organised in six parts. The first one studies phonemics, morphophonemics, and the morphological structure of the Sun̄wadia word, as well as sandhi phenomenon. The second part concerns the parts of speech and lays down some syntaxic grounds that will be useful to the rest of the study. The last four parts review the substantival syntagm, the functioning of predication (which is mostly built around serial verbs constructions); the temporal, spatial, and circumstantial reference, and, lastly, the global organisation of the clause. The thesis comes with a short excerpt of our oral corpus (a dozen of pages).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.