« Toute France ». Construction et représentations de l'espace politique français au XVe siècle (1380-1514)

par Léonard Dauphant

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Élisabeth Crouzet-Pavan.

Soutenue le 03-12-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris), en partenariat avec EA 2556 (laboratoire) .


  • Résumé

    Le XVe siècle voit la naissance de la nation France et l'unification progressive du pays sous le pouvoir de l'État royal. En ces temps troublés de la guerre de Cent Ans se pose la question de la maîtrise du territoire, dans sa double dimension intellectuelle et pratique. Comment, au XVe siècle, un roi de France pouvait-il se représenter son royaume ? Comment pouvait-il le gouverner ? La territorialisation du pouvoir s'affirme dans un va-et-vient entre figurations et occupation concrète. Des espaces sociaux différenciés se constituent, selon que les régions sont gouvernées directement par le roi et ou qu'elles sont confiées à des gouverneurs, un prince ou encore un Parlement. Dans le cadre fixé par les frontières des Quatre Rivières, la monarchie accède à une maîtrise globale du territoire qui coïncide avec l'intégration de la société politique dans un État d'offices sommé par la justice royale. L'unité royale et les constructions régionales divergentes se combinent dès lors dans une forme d'État-nation originale, un État territorial mixte, unitaire et hétérogène.

  • Titre traduit

    « Toute France ». Constitution and Representation of the 15th Century Political Space in France (1380-1514)


  • Résumé

    During the 15th century, the French nation emerged and the unification of the country progressively took place, under the rule of the royal state. The question of how to control the territory, in both its intellectual and practical dimensions, was made more urgent by the troubles caused by the Hundred Years’ War. How, in the 15th century, could a King of France visualize his kingdom ? How was he able to govern it ? The territorialisation of power, oscillating between representation and real occupation, became progressively clearer. Differentiated social spaces emerged, depending on whether the regions were directly governed by the King or were entrusted to governors, be it a Prince or a Parliament. At the time when the monarchy gained overall control over the territory within the limits defined by four rivers (Scheldt, Meuse, Saone, Rhone), political society organised itself in a state constituted by offices ruled by royal law. Royal unity and diverging regional structures combined themselves into an original type of nation-state, a mixed territorial state, unitary and heterogeneous at the same time.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Champ Vallon à Seyssel

Le royaume des quatre rivières : l'espace politique français, 1380-1515


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Champ Vallon à Seyssel

Informations

  • Sous le titre : Le royaume des quatre rivières : l'espace politique français, 1380-1515
  • Dans la collection : Époques
  • Détails : 1 vol. (430 p.-32 p. de pl. en coul.)
  • ISBN : 978-2-87673-594-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 392-[405]. Notes bibliogr. en bas de page. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.