« L’intention du Poete ». Du pupitre à la presse, Clément Marot autheur

par Guillaume Berthon

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Claude Blum.

Soutenue le 30-10-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale de littératures françaises et comparées (Paris), en partenariat avec Centre V.-L. Saulnier (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Ce travail propose de montrer de quelle manière Clément Marot a conçu son métier d’auteur. À cette fin, il prend d’abord appui sur une reconstruction synthétique et critique de la carrière du poète, des premiers engagements auprès de Nicolas de Neufville ou (peut-être) de la reine Claude, jusqu’au service de François Ier, afin d’en comprendre les contraintes, et la façon dont elles conditionnent l’écriture (I). Suit logiquement l’étude des représentations du métier d’auteur dans l’œuvre, c’est-à-dire du discours par lequel le poète se met en scène en tant qu’auteur ; celle-ci comprend ainsi l’analyse de la signature marotique ainsi que des choix lexicaux et métaphoriques qui caractérisent le regard que le poète pose sur son activité (II). Marot faisant partie des premiers écrivains à s’impliquer fortement dans le processus d’impression, la troisième partie est consacrée à l’enquête bibliographique qui s’intéresse à la totalité des éditions marotiques autorisées : elle en présente les différents acteurs et propose une description matérielle des ouvrages, afin de reconstituer l’histoire de leur fabrication et de déterminer la mesure de la collaboration du poète (III). Les conclusions de l’enquête sont exploitées dans la dernière partie pour mettre en évidence le sens du projet poétique et éditorial des recueils considérés. L’étude de leur ordonnancement en est la clé principale, Marot s’emparant du critère de l’organisation pour se réapproprier une œuvre qui lui échappe en raison même de son succès, et faire finalement de la presse un instrument essentiel pour réaliser ses intentions (IV).

  • Titre traduit

    « The intention of the Poet ». From the lectern to the press, Clément Marot author


  • Résumé

    This study offers to show how Clément Marot conceived of his role as an author. For this purpose, it begins with a synthetic and critical narrative of the poet’s career, from the first appointments, under the patronage of Nicolas de Neufville or (maybe) Queen Claude de France, to the service of Francis I, so as to bring to light the constraints of the office and the way they influenced his writing process (I). The study then explores the representations of the author’s work in the text, i.e. the way the poet portrays himself as an author; it includes the analysis of Marot’s signature and of the lexical and metaphorical choices which define the way the poet looks at his own activity (II). Because Marot is one of the first writers to get fully involved in the printing process, the third part is devoted to a bibliographical inquiry dealing with all the authorized editions of Marot’s works: it presents the various actors involved and offers a material description of the books, in order to reconstruct the story of their making and to determine the extent of the poet’s collaboration in the process of their production (III). The findings of the inquiry are used in the last part to highlight the import of Marot’s poetical and editorial project. To this end, the study of the books’ dispositio provides the main key, as Marot uses it to reclaim a work that eludes him because of its very success, managing to turn the printing press into an instrument at the service of his auctorial intentions (IV).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.