La science-fiction en France de la Seconde Guerre mondiale à la fin des années soixante-dix

par Simon Bréan

Thèse de doctorat en Littérature française du XXe siècle

Sous la direction de Michel Murat.

Soutenue le 22-11-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale de littératures françaises et comparées (Paris), en partenariat avec Littératures françaises du XXe siècle (laboratoire) .


  • Résumé

    Après la Seconde Guerre mondiale, la littérature de science-fiction s’est développée en France sous la forme d’un sous-champ isolé au sein du champ littéraire, avec ses collections, ses critiques et ses lecteurs spécifiques. Cette littérature produit des univers fictionnels en tension entre la réalité conventionnelle et des états alternatifs de cette réalité, selon une modalité dénommée dans la thèse le « régime ontologique matérialiste spéculatif ». Le corpus des romans a été analysé d’abord dans une perspective diachronique, en présentant une histoire des acteurs, des structures éditoriales et des thèmes de la science-fiction en France, articulée à une réflexion sur les conditions et les perspectives d’écriture des auteurs français. Les romans ont ensuite été analysés de manière à permettre une théorisation à plusieurs niveaux de l’écriture de la science-fiction : le mot et le texte de science-fiction, les mondes fictionnels extrapolés à partir du monde réel et enfin la mémoire collective mise en place par l’ensemble des œuvres, que nous nommons le « macrotexte » de la science-fiction. Notre contribution principale à l’histoire littéraire est l’étude de la manière dont évoluent les représentations communes en science-fiction, sous la forme de paradigmes dominants successifs où les écrivains réinterprètent les images et idées de la science-fiction. Nous avons établi selon quelles modalités le corpus des romans de science-fiction fournit à l’analyse du discours narratif, à la théorie de la fiction et à l’étude de l’intertextualité, des exemples remarquables en raison des dispositifs destinés à mettre les univers de science-fiction en concurrence avec la réalité.

  • Titre traduit

    Science fiction in France from the Second World War to the end of the seventies


  • Résumé

    After the Second World War in France, science fiction literature took the form of an isolated subaltern field within the literary field, featuring specific publishing series, critics and readership. In science fiction novels, fictional worlds are created by mixing conventional reality and alternate states of reality, a process I call “régime ontologique matérialiste spéculatif” (“speculative materialistic ontological status”). I have studied French science fiction novels first from a historical perspective, by describing the protagonists, the publishers and the themes of French science fiction, as well as by assessing how and to what end French science fiction writers wrote their novels. I have then studied these novels at several levels: how words and texts are shaped in science fiction, how fictional worlds are extrapolated from the real world and how science fiction texts generate a collective memory, which I call the “macrotext” of science fiction. Our thesis contributes to literary history by studying how the perception of science fiction gradually changes over time, each main paradigm morphing into a new one as writers adapt science fiction images and ideas to their needs. I have also pointed out how science fiction novels may prove of a keen interest to narrative discourse analysis, fiction theory and intertextuality approach, because of various devices meant to allow science fiction worlds to compete with reality.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par PUPS à Paris

La science-fiction en France : théorie et histoire d'une littérature


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par PUPS à Paris

Informations

  • Sous le titre : La science-fiction en France : théorie et histoire d'une littérature
  • Dans la collection : Lettres françaises
  • Détails : 1 vol. (501 p.)
  • ISBN : 978-2-84050-851-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 437-479. Notes bibliogr. Chronol. p. 421-436. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.