Peter Eötvös, le passeur d’un savoir renouvelé. Pour une archéologie de la composition ou dix ans d’opéra

par Aurore Rivals

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Danielle Cohen-Levinas.

Soutenue le 03-12-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Observatoire musical français (équipe de recherche) .


  • Résumé

    La présente thèse a pour sujet les cinq premiers opéras du compositeur hongrois Peter Eötvös : Trois Sœurs, Le Balcon, Angels in America, Lady Sarashina et Love and Other Demons, opéras créés entre 1998 et 2008. À travers le filtre de la réflexion menée par Michel Foucault dans son ouvrage L’archéologie du savoir, il est question de déterminer dans quelle(s) mesures(s) les cinq opéras, envisagés dans leur rareté comme cinq entités singulières, viennent pourtant constituer une seule et même série. La réponse à cette problématique s’articule autour de trois parties. La première s’attache à la rencontre du compositeur avec des sources littéraires, rencontre qui oriente l’élaboration des livrets et qui motive le travail sur les langues russe, française et anglaise. La deuxième partie est consacrée à la caractérisation musicale/opératique des personnages, au traitement de la narration au sein des cinq opéras et au rôle de l’interprète, rôle intimement lié à la destinée des ouvrages lyriques. Enfin, la troisième partie se propose de présenter les cinq mondes des cinq opéras en tant que glissements de l’un à l’autre, en tant qu’héritages d’un passé musical recontextualisé et en tant que révolutions intimes et collectives obéissant à une unique visée, ou plutôt à un unique devoir : celui de la mémoire comme passeuse de vie.

  • Titre traduit

    Peter Eötvös, hand-down of a renewed knowledge. About a composition’s archaeology or ten years of opera


  • Résumé

    This thesis is about the Hungarian composer Peter Eötvös’ first five operas: Trois Sœurs, Le Balcon, Angels in America, Lady Sarashina and Love and Other Demons, which were created between 1998 and 2008. Through the filter of Michel Foucault’s thinking developed in his work L’archéologie du savoir, the issue consists in determining to what extent(s) the five operas, considered in their rarity as five singular entities, form however one and the same series. The answer to this issue is in three parts. The first part applies to the composer coming across literary sources, which directs the librettos’ elaboration and motivates the work on Russian, French and English languages. The second part is devoted to the musical/operatic characterisation of the characters, to the narrative treatment within the five operas and the interpreter’s part, which is closely connected to lyrical works’ destiny. Finally, the third part intends to present the five worlds of the five operas as they slip from one into the other, as heritages of a recontextualized musical past, and as intimate and collective revolutions obeying one single aim, or more precisely one single duty: the one memory has to hand down life.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.