Pascal et la vie terrestre. Épistémologie, ontologie et axiologie du « corps » dans son apologétique

par Hirotsugu Yamajo

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Gérard Ferreyrolles.


  • Résumé

    Dans l’apologétique de Blaise Pascal, le rôle du corps est ambigu. Source des concupiscences, le corps éloigne les hommes de la connaissance des vérités. L’homme, composé d’âme et de corps, n’a aucune similitude avec Dieu, être purement spirituel. Mais selon Pascal, c’est ce constat qui fournit à l’homme les raisons de la nécessaire croyance en Dieu, et qui fait que celle-ci exige l’existence du corps. La première en est que la foi ne se donne pas pour objet des connaissances démontrables par la raison humaine. Elle est le seul moyen d’accès à la vérité de Dieu, que la raison seule n’est pas capable d’atteindre puisqu’elle est privée de sa fonction originelle depuis que l’homme est doté de sa chair. Ensuite, la foi prend la forme de pratiques physiques, du moins dans son stade initial : l’adoption des actes d’un autre qui est déjà croyant. L’initié, pratiquant des mouvements rituels sans s’interroger sur leur sens, est persuadé de la justesse de sa foi. Enfin, d’après l’apologiste, la dévotion à Dieu permet à l’homme de jouir de l’espérance d’une autre vie ; or c’est là le suprême bonheur de la vie terrestre. L’être humain n’obtiendrait la béatitude au moment de sa mort qu’après avoir passé sa vie dans un effort sincère et continuel pour mériter d’obtenir la grâce de Dieu et dans la crainte permanente d’être délaissé de lui. En assumant ce devoir, on acquiert un bonheur incomparable, puisqu’il offre la possibilité de réaliser l’énorme gain que représente la félicité infinie et éternelle à la suite de sa brève existence. La foi, selon Pascal, c’est le chemin vers la certitude du salut, autrement dit, la béatitude en puissance.

  • Titre traduit

    Pascal and the Earthly Life. Epistemology, Ontology and Axiology of « corps » in Pascal’s Apologetic


  • Résumé

    We comment on the epistemology, ontology and axiology of the notion of man as a body or “corps” according to Blaise Pascal, in order to shed light on the concept in relation to his apologetic views. According to Pascal, “customs” and “sentiments”, the two fundamental ways of understanding the human form, provide man with secular and religious beliefs, which both allow and yet prevent him from transcending his earthly state. This equates to the ambiguous nature of realities which Pascal calls “corps”: The term refers both to purely profane matters considered as objects for scientific research, and to religious ones with their inherent symbolism, the subject of veneration. To Pascal, man, being of flesh and blood, is fated to be caught between greatness and misery; it is this axiologically ambiguous position that demands from man faith — the hope for the eternal and spiritual life, which is denied him in life on earth.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.