Vivre selon la sagesse chrétienne au XXIè siècle : horizon ou illusion ?

par Claude Verger

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Claude Polin.

Soutenue le 03-06-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale 5 Concepts et langages (Paris).

Le président du jury était Jean-Pierre Brancourt.

Le jury était composé de Claude Polin, Jean-Pierre Brancourt, Pierre Magnard, Bruno Pinchard.


  • Résumé

    Le christianisme traverse aujourd’hui des moments de tumulte. Il peut être attaqué mais il est surtout de plus en plus ignoré. Nous avons oublié que la religion qu’il est a engendré une sagesse, sagesse qu’il faut en retour connaître et vivre pour être à même de le servir pour ce qu’il est. Cette sagesse est le fruit de la rencontre de la foi en Jésus-Christ et de la raison grecque qui donne à notre humanité de rentrer dans l’intelligence de la Révélation. Cependant, le Christianisme demeure Mystère qui appelle et prévient, qui invite et laisse à distance. En acceptant la transcendance de Dieu et donc en creux notre finitude, la sagesse se fait ici prudence. Mais par essence, elle est folie et scandale parce que confrontée à l’Homme-Dieu crucifié pour le salut des hommes égarés par le péché. Tant qu’elle ne fait pas son lit dans ce scandale pour engager la véritable conversion, la sagesse en quête de Dieu est manquée. Il s’agit alors de vivre par cette sagesse, d’une vie qui est d’abord rapport de soi à Dieu, et c’est l’authenticité de ce rapport qui est à conquérir. La relation de soi aux autres vient ensuite, et parce qu’elle est nourrie du service rendu à Dieu, elle peut témoigner de son effectivité si elle se prête avec charité au souci du prochain et de manière plus générale du bien commun. Aujourd’hui, la sagesse est confrontée au modernisme qui ignore le principe qu’est Dieu et donc remet en cause la possibilité même de l’humaine sociabilité. Parce que la sagesse est présence à la vie, et à la Vie de Dieu, il faut au chrétien non pas éluder mais prendre en compte cette insociabilité croissante qu’il finit par ressentir comme intenable. Ré-accorder la sagesse à la vie demande donc d’abord de se préserver soi-même et pour cela de rompre avec la vie du monde, ce monde dont le Christ disait dès l’origine qu’il n’était pas venu y apporter la paix, mais le glaive.

  • Titre traduit

    Living according to Christian wisdom at the XXIst century : horizon or illusion?


  • Résumé

    Christianity is undergoing a troubled period. It may be attacked, but most of all, it is more and more ignored. We have forgotten that, as a religion, it has given birth to wisdom. A wisdom one has in return to know and experience in order to serve what it is. This wisdom results from the meeting with Jesus-Christ faith and the Greek reason, which allows our humanity to enter the intelligence of Revelation. However Christianity remains Mystery which calls and warns, invites and keeps us at distance. Through accepting God’s transcendence and hence our finitude, wisdom becomes prudence here. But by essence, it is madness and scandal when confronted to Man-God crucified for the salvation of men, misled because the sin. Wisdom while searching for God is unwise when avoiding this scandal to reach true conversion. One has thus to live by this wisdom, first as a relationship of one with God, and the truth of this relationship has to be deepened. One’s relation to others comes as a consequence, and because it bears God’s service, it can witness its effectiveness if used charitably for one’s neighbour, and more specifically for general interest. Today, wisdom is confronted to modernism, which ignores God as a principle, and questions the very possibility of human sociability. As wisdom is present to life, and to God’s life, a Christian must not avoid but take into account this growing incivility, which becomes intolerable. To link wisdom to life means first to protect one’s self, hence to break off with this world’s life, faithful to Christ, who said from the beginning that he came on Earth not to bring peace, but sword.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.