La robe, le verbe et la plume : approches rhétoriques et communicationnelles de la parole judiciaire dans les cours d’assises françaises et dans leurs représentations télévisuelles

par Emeline Seignobos

Thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication

Sous la direction de Françoise Finniss-Boursin.

Soutenue le 01-06-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Centre d'études littéraires et scientifiques appliquées (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    La rhétorique peut-elle et doit-elle assurer l’épiphanie d’une justice définitivement et idéalement satisfaisante, d’une justice juste ? C’est autour de cette interrogation que s’articule la présente thèse. En s’appuyant sur les réquisitoires et les plaidoiries prononcés dans les cours d’assises et en en scrutant les représentations télévisuelles, cette étude s’applique à questionner la prégnance et l’efficience de la geste oratoire dans le rituel judiciaire. Juridiction exceptionnelle dans le système judiciaire français, la cour d’assises offre en effet un terrain d’investigation particulièrement fertile pour qui s’intéresse au champ rhétorique, en même temps qu’elle contient l’essence même de la justice dans l’imaginaire collectif. Un corpus diachronique, dont les conditions de conservation et de circulation dans le social ont conditionné la constitution, est ainsi soumis à l’examen, tiraillé entre l’idéal de Vérité et son immanquable renoncement inhérent au vraisemblable. Il s’agira ensuite de questionner les métamorphoses de la parole judiciaire, ses « fuites » dans d’autres sphères et ses réinvestissements génériques.

  • Titre traduit

    The legal profession, the word and the pen : a study in rhetoric and communication of judicial discourse in french criminal courts and its TV representations


  • Résumé

    Does rhetoric have the ability and duty to ensure the epiphany of a definitive and, ideally, fair justice? This questioning is central to the present thesis. Using defence and prosecution discourse in criminal courts and analysing its TV representations, this study endeavours to address the resonance and efficiency of oratory gesture in judicial ritual. As an exceptional jurisdiction within the French legal system, criminal courts provide rhetoric with a particularly fertile field of research. Criminal courts commonly encapsulate the essence of justice itself in the society’s collective vision of the field. A diachronic research corpus, based on the available related data and archives, is thus investigated, divided between the ideal of truth and the inevitable renouncement inherent to the plausible. This study thus questions the metamorphosis of judicial discourse, as it enters other spheres and is reinvested in other rhetorical genres.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.