L’entrée du soliste dans les concertos de 1750 à 1810, à travers les œuvres de Johann Christian Bach, Haydn, Mozart, Viotti et Beethoven

par Priscille Lachat Sarrete (Lachat)

Thèse de doctorat en Musique et Musicologie

Sous la direction de Jean-Pierre Bartoli.

Soutenue le 26-02-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale 5 Concepts et langages (Paris), en partenariat avec Centre de recherche langages musicaux (laboratoire) .


  • Résumé

    Entre 1750 et 1810, l’entrée du soliste dans les premiers mouvements de concerto est un événement théâtral et musical. Examinant le corpus de Johann Christian Bach, Haydn, Mozart, Viotti et Beethoven, cette thèse distingue les stratégies compositionnelles récurrentes, constituant la norme de l’époque étudiée. Elle analyse les procédés rhétoriques à l’œuvre en évaluant l’effet produit par chacun par rapport à la norme attendue.La première partie concerne la construction de l’attente du soliste. Elle évalue la fonction introductive du premier tutti, distinguant les « tuttis-cadre » des « tuttis-narratifs » et examinant l’impact de la présence d’une modulation. La deuxième partie étudie les stratégies de clôture de l’exposition orchestrale et l’existence d’une rupture lors de l’entrée du soliste. La troisième partie montre la manière de donner la parole au soliste par le choix de son thème d’entrée, d’une ornementation éventuelle ou l’ajout d’une section introductive virtuose autonome.

  • Titre traduit

    The Entry of the Soloist in the Concerto between 1750 and 1810, Through the Works of Johann Christian Bach, Haydn, Mozart, Viotti & Beethoven


  • Résumé

    Between 1750 and 1810, the entry of the soloist in the first movement of a concerto is a musical and theatrical event. Going through the corpus of Johann Christian Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, and Viotti, this thesis distinguishes personal strategies from recurring compositional techniques that are standard in the period under review. It analyzes the rhetorical techniques used through assessing the effect of each technique compared to that of the expected standard.The first part concerns the construction of the expectation of the soloist. It evaluates the introductive function of the first tutti, creating a disctinction between “frame-tuttis” and “narrative tuttis”, and examinating the impact of the presence of a modulation. The second part focusses on the closing strategies of the orchestral exposition and the existence of a break for the soloist’s entry. The third part shows the hand over to the soloist through the choice of the entry theme, the eventual ornementation, and the adding of an autonomous virtuoso introductive section.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.