Damm al-hawâ (Condamnation de la passion) d’Ibn al-Jawzî (m. en 597/1200) : traduction annotée précédée d’une présentation

par Saloua Bouzguenda (Gargouri)

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Abdallah Cheikh-Moussa.

Soutenue le 04-01-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Centre de Recherche Moyen-Orient et Méditerranée (laboratoire) .


  • Résumé

    L’ouvrage Damm al-hawâ dont nous proposons ici une traduction, traite de l’amour profane tel qu’il est perçu par le sermonnaire anbalite Ibn al-Ğawzî (m. 597/1200) considéré, aujourd’hui encore, comme l’une des grandes références de certains mouvements “islamistes”. Conscient du danger que représente l’amour-passion (‛išq) pour le musulman et de tout ce qu’il entraîne, de part son caractère excessif et obsédant, comme désordre et dépravation, Ibn al-Ğawzî se mobilise pour combattre ce fléau et va porter tous ses efforts sur une rationalisation de la passion et une glorification de la vertu, convoquant pour ceci les textes juridiques de la šarî‛a ainsi que l’exemple des pieux ancêtres. Ce qu’il condamne surtout c’est cette nouvelle forme de ‛išq inspirée par les esclaves-chanteuses (qiyân) qui a tendance à se développer dans la cité islamique avec la claustration des femmes libres et aussi par la présence massive de ces qiyân parmi les hommes. Ces conduites amoureuses vont nécessiter la création de nouvelles règles de comportement qui vont en définir l’usage, laissant penser que les textes juridiques de la šarî‛a ne suffisaient pas à répondre aux interrogations de cette époque.

  • Titre traduit

    Condemnation of passion


  • Résumé

    The work we are translating, entitled Damm al-hawâ, treats of a profane love as it is perceived by the anbalite preacher Abû l-Farağ b. al-Ğawzî (d. 597/1200). It is important to mention that Ibn al-Ğawzî is considered up to now as one of the greatest reference-leaders of certain “islamist” movements. Being very aware of the stakes represented by love-passion (‛išq) for the Moslem and of all that it might entail, bearing in mind its excessive and obsessive character, such us disorder and depravity, Ibn al-Ğawzî strives to fight against this plague and will direct all his efforts towards both a rationalization of passion and a glorification of the virtue, resorting to the legal texts of the šarî‛a and following into the footsteps of the pious ancestors. What he particularly condemns, is this new form of ‛išq inspired by the slave-singers (qiyân) wich has a tendancy to expand with the islamic city. These love practices will require new behaviour-rules which would delineate their usage leading us to think that the legal texts of arîa were not deep enough to slove the issues of the time.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.