La lutte pour la préservation de la souveraineté et de l’identité cherokees (1838-2008)

par Séverine Labourot (Gauthier)

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Pierre Lagayette.

Le jury était composé de Susanne Berthier-Foglar, Daniel Royot, Olivier Frayssé.

Les rapporteurs étaient Susanne Berthier-Foglar, Daniel Royot.


  • Résumé

    Dans une société américaine multiculturelle et multiraciale, la question de l’identité indienne est aujourd’hui l’objet de beaucoup de contestations et de polémiques. Souvent liées au métissage ou au quantum sanguin des individus, ces contestations poussent les tribus à redéfinir leur identité pour préserver leur souveraineté. Initialement identifiés comme l’une des cinq tribus dites « civilisées » par les Européens, qui jugent leurs efforts d’adaptation et leur recherche d’un consensus comme le signe de leur acculturation fulgurante, les Cherokees se battent au fil des siècles pour sauvegarder l’identité tribale et la souveraineté à laquelle le gouvernement américain a toujours voulu les faire renoncer. Ces attaques les amènent en 2007 à radicaliser les critères d’appartenance à la tribu et à exclure certains membres sur la base de quantums sanguins empruntés aux Européens, et qu’ils étaient jusqu’alors l’une des seules tribus à n’avoir pas adoptés.

  • Titre traduit

    The Cherokee Indians’ struggle for the preservation of their identity and sovereignty (1838-2008)


  • Résumé

    Native American identity has always been a highly controversial issue, all the more so in today’s multicultural and multiracial American society. The questions raised are often based on intermarriages, race-mixing or blood quantum, prompting the tribes to redefine their tribal identity to preserve their sovereignty: a high native blood quantum supposedly correlates with cultural authenticity or ethnic identity, while race mixing is inevitably associated with cultural loss. Originally identified as one of the five “civilized” tribes by the Europeans, who regarded their efforts to adapt and reach tribal consensus as a sign of the rapid acculturation of the tribe, the Cherokees have been fighting ever since to preserve their tribal identity and sovereignty. They chose in 2007 to adopt more radical requirements for tribal membership and disenrolled some of their long-time citizens, on an Indian blood quantum basis that they were one of the last tribe not to have considered a valid criterion for identification.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.