La réception du théâtre de Voltaire dans les Provinces-Unies au XVIIIème siècle

par Marjolein Hageman

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Sylvain Menant et de Paul J. Smith.


  • Résumé

    Aujourd’hui quand on pense à Voltaire, on songe à ses contes. Qui ne connaît pas Candide ou Zadig ? Néanmoins, au XVIIIème siècle, il était surtout célèbre et souhaitait surtout être célébré pour son théâtre. Plusieurs spécialistes se sont déjà penchés sur la réception de ce théâtre en France. Mais qu’en était-il à l’étranger ? Il semble que la figure de Voltaire en tant que dramaturge ait été respectée dans l’Europe des Lumières. Il est dans les Provinces-Unies, les anciens Pays-Bas, considéré comme le grand tenant du classicisme. En outre, certains aspects de son théâtre ont particulièrement plu. Il s’agissait de l’exotisme présent dans ses pièces, mais aussi de ce qui a été remarqué et souvent intensifié, le patriotisme. On parle souvent de ses tragédies dont Zaïre est la plus connue, mais on oublie souvent ses comédies. Elles ont pourtant rencontré un certain succès dans un pays où la culture française malgré de nombreuses attaques conserve un certain prestige.

  • Titre traduit

    The reception of Voltaire’s theater in the Netherlands during the eighteenth century.


  • Résumé

    Nowadays, when you think about Voltaire, you think about his “Tales”. Who does not know Candide or Zadig? However, in the XVIIIth century, he was famous and wanted to be celebrated for his theater. A few specialists already studied the reception of his theater in France. But what happened outside France? It seems that Voltaire as a dramatist was very appreciated in the Europe of the Enlightment. He is in the “United Provinces”, today the Netherlands, seen as the main figure of Classicism. Moreover, some aspects of his plays were found of particular interest: the exoticism of some of them, and specifically the patriotism often intensified in the translations. We talk about his tragedies like Zaïre, the best known, but we forget his comedies most of the time. However, the public who loved them have been in a country, where despite the critics, the French culture has kept her Glory.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.