Histoire, Révolution et esthétique : le temps et ses représentations dans le Tableau de Paris et le Nouveau Paris de Louis Sébastien Mercier

par Geneviève Boucher

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Michel Delon et de Benoît Melançon.

Soutenue le 29-01-2010

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université de Montréal , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les représentations du temps historique dans deux œuvres panoramiques de Louis Sébastien Mercier (1740-1814), soit le Tableau de Paris, publié entre 1781 et 1788, et le Nouveau Paris, publié en 1798. Ces deux œuvres partagent une visée commune (faire le portrait physique et moral de Paris et écrire l’histoire du temps présent), mais, comme elles sont séparées par la Révolution française, elles présentent deux univers distincts. Il s’agit d’une part, d’étudier le foisonnement des représentations du temps chez Mercier et, d’autre part, de faire voir comment elles se modifient sous l’impact de la Révolution, qui oblige les contemporains à réévaluer leur place dans l’histoire. L’imaginaire temporel est abordé dans ses configurations variées et dans ses apories : l’œuvre panoramique de Mercier met en scène une série de tensions entre le passé – qui est tantôt rejeté, tantôt appelé – et le futur – qui apparaît soit comme l’horizon du progrès, soit comme le tournant de l’apocalypse. C’est toutefois le présent qui agit comme point focal de l’imaginaire temporel merciérien : il est le prisme à travers lequel l’auteur aborde les autres entités. Dans son désir de capter l’extrême contemporanéité, Mercier complexifie le rapport entre le monde ambiant et l’écriture qui tente de le fixer. Pris dans la tourmente révolutionnaire, il cherche à percer l’opacité des événements et fournit dans le Nouveau Paris l’une des premières histoires de la Révolution. Au moment où le présent acquiert dans son œuvre un statut d’objet historique, il devient également un objet esthétique : l’histoire présente, dans sa grandeur chaotique, remplace la nature comme source de sublime.

  • Titre traduit

    History, Revolution and Aesthetics : time and its Representations in Louis Sébastien Mercier’s Tableau de Paris and Nouveau Paris


  • Résumé

    This dissertation analyzes the representations of historical time in two of Louis Sébastien Mercier’s panoramic works, that is the Tableau de Paris, published between 1781 and 1788, and le Nouveau Paris, published in 1798. These two works share a common goal (drawing the capital’s moral and physical portrait and writing the history of present time), but, since they are separated by the French Revolution, they offer two distinct universes. The aim of this dissertation is to study the representations of time in Mercier’s work and to evaluate how they change after the 1789 Revolution, a major event that greatly modifies the way contemporaries conceive their place in history. Temporal imagination is analyzed through its multiple configurations and aporias : Mercier’s panoramic work operates a constant tension between the past, that is sometimes rejected, sometimes glorified, and the future, conceived either as the horizon of a stable and positive evolution or as the turning point of Apocalypse. Nonetheless, it is the present that plays the main part in the author’s temporal imagination and that gives intelligibility to the other entities. In his desire to capture extreme contemporaneousness, Mercier makes more complex the relationship between writing and the ever changing reality it tries to fix. Caught in the revolutionary storm, he seeks to go beyond the events’ opacity and produces in le Nouveau Paris one of the first history of the Revolution. As it acquires an historical status, present history also becomes an aesthetical object : in its chaotic greatness, it replaces nature as a source of sublime.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.