Le récit de bataille. Coripp. Ioh. 5*,49-396 [5,1-348 Petsch.]. Commentaire, traduction et texte latin

par Giulia Caramico

Thèse de doctorat en Etudes latines

Sous la direction de Vincent Zarini.

Soutenue le 16-04-2010

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris).


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'offrir un commentaire linguistique, philologique, rhétorique des vers 49-396 [ = 1-348 Petsch.] du livre V, qui est le livre de la bataille d’Antonia Castra, et une analyse de l'œuvre, qui montre in primis son importance littéraire. Le cœur de ma thèse est l'édition du texte latin présenté selon une nouvelle numérotation et avec quelques différences par rapport au texte de Diggle-Goodyear (Cambridge 1970). Une importante découverte philologique nous a permis d'établir le véritable incipit du livre V de la Iohannis, jusqu’à présent reconnu traditionnellement dans en un endroit déterminé par une conjecture de G. Loewe, accueillie par l'édition Petschenig et après Diggle-Goodyear. Dans une riche introduction divisée en deux sections et qui précède le commentaire, on parle de la tradition du texte et on encadre historiquement l'activité du poète. Après, nous décrivons les formes d'écriture épique du livre V de la Iohannis, livre par excellence de la Bataille, entre histoire et clichés littéraires (furor bellicus comme Erinys, cohortationes des généraux aristiai, similitudes conduisent à la même idée de guerre sainte, dans une lignée héroïque et mythologique).

  • Titre traduit

    Battle's report : coripp. Ioh. 5*,49-396 [=5,1-348 Petsch.]. Introduction, text, translation and commentary


  • Résumé

    Subject of this thesis is the commentary to Coripp. Ioh 5*,49-396 [=5,1-348 Petsch.], that is the description of Antonia Castra’s battle. My intention is to offer a study on Corippus’ work, where first is clear its literary importance. The heart of my thesis is the edition of the Latin text that is based on a new numbering of the verses and with some differences compared with the Diggle-Goodyear’s edition (Cambridge 1970). A very important philological discovery has allowed us to establish the real beginning of Iohannis’ book V, traditionally recognized until Diggle-Goodyear in a point determined by a G. Loewe's conjecture. In a rich introduction, divided into two sections and which precedes the commentary, we talk about the tradition of the Iohannis, through the Trivultianus 686, the only surviving manuscript, and we introduce the poet's historical background. After that, we describe the epic shapes of the book V, the very book of the Battle, between concrete history and literary stereotypes (furor bellicus like Erinys, generals’ cohortationes, aristiai, similies lead us to the same idea of “crusade” ante litteram, following an heroic and mythologic line).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.