Yasmina Reza, Le miroir et le masque

par Alice Bouchetard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Denis Guénoun.

Soutenue le 13-04-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .

Le président du jury était Didier Alexandre.

Le jury était composé de Denis Guénoun, Didier Alexandre, Bernadette Bost, Bruno Gelas.


  • Résumé

    Yasmina Reza, auteur de théâtre français, reconnue dans le monde entier, a reçu les prix les plus prestigieux : trois Molières (FR), un Laurence Olivier Award (GB), deux Tony Award (USA), le Die Welt (All), pour ne citer qu’eux. En France, elle est encore souvent considérée comme un auteur à succès, n’offrant au public qu’une forme de théâtre de boulevard contemporain. L’étude précise des textes dramatiques de Yasmina Reza, de sa langue, de ses personnages et des structures de ses pièces, laisse apparaître sous le masque de la comédie une richesse et une complexité plus profondes. Elle met en scène des personnages bourgeois dont la vie se caractérise par une certaine facilité, tout en levant le voile sur des préoccupations métaphysiques universelles. Il s’agit toujours de la confrontation de l’homme avec le monde ou avec ses semblables. Cette pensée de l’individu inquiet s’accompagne dans la forme d’une réflexion sur le pouvoir de l’art dramatique. La caractérisation bourgeoise de son théâtre est autant un miroir tendu au public qu’un masque qui voile une interrogation permanente sur le sens de la vie et de l’art, dans la continuité du travail de l’avant-garde du milieu du XXe siècle dont elle se révèle être une relève inattendue.

  • Titre traduit

    Yasmina Reza, The Mirror and the mask


  • Résumé

    The Famous French playwright Yasmina Reza received some of the most prestigious prices in the world : three Molières (FR), a Laurence Olivier Award (UK), two Tony Award (USA), a Die Welt (DE). Nevertheless, in France she is still considered as merely a successful author, with some kind of new farce to offer. A specific study of Yasmina Reza’s drama, including her language, her characters and the architecture of her plays, brings out other meaningful and complex colors from under the mask of comedy. She stages middle-class characters whose life is quite easy; in the meantime she reveals universal metaphysical issues. It is always about a clash between a person and the world or a person and his kind. This reflection about the anxious being goes on stage with a reconsideration of the power of theater. The middle-class characterization is a mirror for the audience as well as it is a mask that covers a constant questioning about the meaning of life and art, continuing the work of the avant-garde of the middle of the 20th century, of which she appears to be an unexpected new recruit.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.