Le roi en son royaume : symbolique de l’enluminure insulaire (VIIe-VIIIe siècles)

par Dominique Barbet-Massin

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Michel Rouche.

Soutenue le 08-06-2010

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) .


  • Résumé

    L’enluminure insulaire, d’origine irlandaise et anglo-saxonne, illustrant des évangiles des VIIe et VIIIe siècles, est caractérisée par des pages-tapis et des pages d’initiales aux ornements abstraits. L’étude essaye de comprendre cette enluminure d’après les conceptions du monde de la civilisation insulaire et s’appuie pour cela sur l’analyse des textes. Le programme d’enluminures des pages-tapis reflète l’existence d’un enseignement exégétique remontant au IVe siècle, qui met l’accent sur la royauté du Christ et sur les quatre évangélistes qui établissent l'église universelle dans le monde. L’exégèse trouve une fondation solide dans les anciennes conceptions celtes de l’espace clos sacré, marqué aux points cardinaux et régi par le roi. Le passage de l’une à l’autre conception est particulièrement marqué dans l’utilisation qui est faite du fidchell, le jeu de damier celtique où le roi au centre doit gagner les quatre coins et étendre sa domination à toute la terre. L’analyse liturgique des pages d’initiales les met en relation avec les symboles des évangélistes, traduisant la cérémonie baptismale de l’apertio aurium, qui remonte à l’exégèse du IVe siècle. On y trouve aussi la trace de l’utilisation de l’exégèse de saint Irénée au IIe siècle. Ces éléments se retrouvent dans un sacramentaire du sud-est de la Gaule écrit fin VIIe-début VIIIe siècle. Le va-et-vient ancien des influences entre l’Irlande, la Bretagne et le continent est aussi illustré par un texte sur l’origine des liturgies, écrit au début du VIIIe siècle dans un monastère colombanien du continent, qui permet de replacer l’enluminure insulaire dans son contexte historique et liturgique.

  • Titre traduit

    The king in his kingdom : the symbolics of insular illumination (7th-8th centuries)


  • Résumé

    Insular illumination, of Irish and Anglo-Saxon origin, illustrating Gospels of 7th and 8th centuries, is characterized by carpet-pages and pages of initials with abstract ornaments. The study tries to understand this illumination according to the conceptions of the world of insular civilization and leans for it on the analysis of the texts. The program of illuminations of the carpet-pages reflects the existence of an exegetic teaching going back to the 4th century, which stresses the kingship of Christ and the four evangelists who establish the universal Church in the world. The exegesis finds a solid foundation in the old Celtic conceptions of the sacred closed space, marked at the cardinal points and governed by the king. The passage from one conception to the other is particularly marked in the use which is made of the fidchell, the Celtic draughtboard game, where the king in the center has to gain the four corners and extend his domination to the whole earth. A liturgical analysis of the pages of initials puts them in connection with the symbols of the evangelists, translating the baptismal ceremony of the apertio aurium, which goes back up to the exegesis of the 4th century. We find there also the trace of the use of saint Irenaeus’s exegesis of the 2th century. These elements meet in a sacramentary of southeastern Gaul written in the late 7th or early 8th century. Ancient comings and goings of influences between Ireland, Brittany and the continent is also illustrated by a text on the origin of liturgies, written in the early 8th century in a Columbanian monastery of the continent, which allows to replace insular illumination in its historic and liturgical context.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.