Le développement des expressions référentielles chez le jeune enfant : noms et pronoms dans des dialogues mère-enfant

par Salma Nashawati

Thèse de doctorat en Sciences du Langage

Sous la direction de Anne Salazar Orvig.

Soutenue le 16-12-2010

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Recherche sur le français contemporain (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Hudelot.

Le jury était composé de Anne Salazar Orvig, Christian Hudelot, Aliyah Morgenstern, Christophe Parisse.


  • Résumé

    L’objectif principal de cette recherche est d’étudier la façon dont le jeune enfant acquiert l’usage référentiel des syntagmes nominaux et des pronoms dans les dialogues avec sa mère. La question qui se pose est donc celle de déterminer si les valeurs pragmatiques de ces expressions référentielles arrivent après l’acquisition de leurs formes grammaticales ou au même moment ? Les analyses de nos suivis longitudinaux, de trois enfants francophones âgés de 1;11 à 3 ans, montrent une acquisition graduelle des catégories des déterminants du nom impliquant des phénomènes précurseurs, tels que l’utilisation des « fillers ». Nous avons relevé aussi une certaine capacité du jeune enfant à introduire, à maintenir et à réintroduire les référents avec les expressions référentielles appropriées. Ces résultats suggèrent une acquisition précoce de la valeur référentielle, en français, aussi bien pour les syntagmes nominaux que pour les pronoms.

  • Titre traduit

    The development of referential expressions in child’s language : nouns and pronouns in mother-child dialogues


  • Résumé

    The aim of this research is to study the way children acquire the referential use of nouns and pronouns in dialogues with their mother. The question is to determine whether the child acquires the pragmatics values of these referential expressions after their morpho-syntactic forms or at the same time? The analysis of our longitudinal data, three French-speaking children aged between 1;11 and 3 years, shows that determiner categories are gradually acquired and that the process implies the use of precursory phenomena, such as ‚filler-syllables‛. We also observe that young children show a certain ability to introduce, maintain and reintroduce referents with appropriate referential expressions. Those findings suggest that the referential valuesof nouns and pronouns are acquired from a very early age in French language.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.