Représentations et figurations des dramaturgies québécoises contemporaines de Normand Chaurette à Daniel Danis

par Marie-Aude Hemmerlé (Hemmerle)

Thèse de doctorat en Théâtre et arts du spectacle

Sous la direction de Jean-Pierre Ryngaert.

Soutenue le 14-12-2010

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Institut de recherches en études théâtrales (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était André Petitjean.

Le jury était composé de Jean-Pierre Ryngaert, André Petitjean, Joseph Danan, Gilbert David.


  • Résumé

    Examiner la dramaturgie québécoise contemporaine, c’est travailler la singularité et emprunter d’autres voies de la mise en crise du drame. Cette thèse montre comment des auteurs opèrent un double mouvement de représentation et de figuration qui renouvelle le drame. Malgré une décomposition de celui-ci, cette dramaturgie maintient une prégnance de la fable et du personnage grâce à la permanence de la fiction. Les auteurs continuent d’être des raconteurs d’histoires, mais les stratégies narratives ne vont plus de soi et engendrent un questionnement sur le personnage qui se transforme en agent essentiel des combinatoires explorées. Si les possibilités fictionnelles s’accroissent à partir des structures traditionnelles, elles se nourrissent aussi des données du personnage et inversement – une entité équivoque émerge et interroge d’autres modalités de présence dans le texte et sur le plateau. Par une exacerbation des sensations dans le discours, le personnage se change en espace esthésiogène. Cette approche n’est pas liée à une radicalisation de la forme et du contenu ; l’évolution s’inscrit dans une continuité historique et s’apparente à un nouveau développement de la dramaturgie québécoise. Une dramaturgie de l’entre-deux émerge, celle d’un territoire trouble, propice à la métamorphose et à l’expérience. Fable et personnage apparaissent comme des médias touchant tous les composants du drame. Le personnage devient le corps du récit et la fable donne corps au personnage, l’action se concentre autour de l’histoire à raconter. La persistance et la mutation de ces données provoquent aussi des répercutions dans les régimes de parole ou les cadres spatio-temporels. Une instabilité s’installe donnant à voir des univers poreux, mêlant réel et légendaire, laissant entrevoir de nouvelles possibilités dramaturgiques, notamment pour le spectateur.

  • Titre traduit

    Representation and figuration of the Québec contemporary dramaturgies from Normand Chaurette to Daniel Danis


  • Résumé

    To consider Québec contemporary drama means to work on singularity and implies taking other routes than the one leading to the crisis of the dramatic form. This thesis demonstrates how some playwrights operate a double movement of representation and figuration that renews the dramatic form. Despite its state of decomposition, those writings manage to sustain the imprint of the story and of the character thanks to the omnipresence of the fiction. The playwrights keep on being storytellers but the narrative strategies used are no longer an evidence and therefore generate a questioning of the character that further transforms itself into an essential agent of combinations previously explored. If the possibilities of the fiction are growing from traditional structures, they feed themselves from facts coming from the character and, conversely – an equivocal entity emerges and interrogates other modality of presence within the text and on stage. By an exacerbation of the sensations within the speech, the character transforms itself into an espace esthésiogène. This approach is not related to a radicalisation of the form or of the content; its evolution is part of an historical continuity and is connected to a new development in Québec drama. A dramaturgy of the “in between” emerges, a dramaturgy of the disturbed land, favourable to metamorphosis and experience. Story and character appear as medias touching all aspects of the drama. The character becomes the substance of the narrative and the fable gives shape to the character, the action focuses on the story to be told. The persistence and the mutation of this data have repercussions within levels of speech or other spatial-temporal frames. A certain instability settles in and allows us to see porous worlds, combining reality and legend, suggesting new dramaturgical possibilities, especially for the spectator.

Autre version

Représentations et figurations des dramaturgies québécoises contemporaines : De Normand Chaurette à Daniel Danis


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Représentations et figurations des dramaturgies québécoises contemporaines : De Normand Chaurette à Daniel Danis
  • Détails : 1 vol. (408 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 371-396
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.