Les Afriques de Peter Brook

par Rosaria Ruffini

Thèse de doctorat en Théâtre et arts du spectacle

Sous la direction de Georges Banu et de Marco De Marinis.

Le président du jury était Jean-Marie Pradier.

Le jury était composé de Georges Banu, Marco De Marinis, Jean-Marie Pradier, Marco Aime, Carmelo Alberti, Monique Borie.


  • Résumé

    L’objectif de la thèse est d’analyser le rapport entre Peter Brook et le continent africain. La thèse retrace les origines de son attrait pour l’Afrique, les principes qui motivent cette affinité et les étapes saillantes : les voyages, les mises en scène et la longue collaboration avec de nombreux acteurs africains. L’étude explore l’époque de la création du Centre International de Recherche Théâtrale [CIRT] à Paris ; l’arrivé au CIRT du premier acteur africain Malick Bowens ; l’aventure du voyage en Afrique de 1972 ; la rencontre avec l’ethnologue et écrivain malien Amadou Hampâté Bâ ; l’arrivé aux Bouffes du Nord de l’acteur-conteur Sotigui Kouyaté qui deviendra le protagoniste de nombreux spectacle ; le rapport avec les dramaturges sud-africains Athol Fugard et Barney Simon. La dissertation consacre un chapitre à chaque spectacle « africain » : Les Iks [1975], L’Os [] Woza Albert ! [1989], Le Costume [1999], Tierno Bokar [2004], Sizwe Banzi est mort [2006], et Eleven and Twelve [2009] portrait de l’Afrique du début du siècle. La voie africaine aide à éclaircir et à interpréter l’oeuvre entière du metteur en scène, car elle concrétise sur scène les théories esquissées dans l’Espace Vide.

  • Titre traduit

    The Africas of Peter Brook


  • Résumé

    The purpose of this study is to analyze the dynamics of the relationship between Peter Brook and the African continent. The thesis traces the origins of this attraction, his evolution and the striking stages: the journeys, the plays and the long collaboration with many Africans actors. The study investigates the creation of the Centre International de Recherche Théâtrale [CIRT] in Paris; the arrival at the CIRT of the first African actor Malick Bowens; the adventure of the journey in Africa in 1972; the meeting with the Malian ethnologist and writer Amadou Hampâté Bâ; the arrival at the Bouffes du Nord of the actor-storyteller Sotigui Kouyaté that will become the main actor of many plays; the relationships with the South Africans playwrights Athol Fugard and Barney Simon. The dissertation dedicates a chapter to every "African" play: Les Iks [1975], L’Os [1979] Woza Albert ! [1989], Le Costume [1999], Tierno Bokar [2004], Sizwe Banzi est mort [2006], et Eleven and Twelve [2009], portrait of Africa of the beginning of the century. The “African way” helps to elucidate and to interpret the whole work of the director : it concretize on stage the premonitory theories written in The Empty Space.

Autre version

Les Afriques de Peter Brook


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Les Afriques de Peter Brook
  • Détails : 1 vol. (607 f.)
  • Notes : Thèse en cotutelle : Université Sorbonne Nouvelle-Paris III et Université de Bologna, Alma Mater Studiorum. Texte en français uniquement.
  • Annexes : Bibliogr. f. 457-510
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.