Le conte à la radio en Afrique de l'Ouest.Une pragmatique de l'oralité pour le développement intégral en Afrique ? Étude du cas de radio Parana au Mali

par Zufo Alexis Dembélé

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Marie-Dominique Popelard et de Louis Bosshart.

Soutenue le 14-10-2010

à Paris 3 en cotutelle avec l'Université de Fribourg (Suisse) , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Communication, information, médias (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Laurence Kaufmann.

Le jury était composé de Marie-Dominique Popelard, Louis Bosshart, Laurence Kaufmann, Cécile Leguy.


  • Résumé

    Comment et pourquoi les médias de masse peuvent-ils contribuer à secourir et à interroger l’oralité propre aux sociétés africaines ? Pour répondre à cette interrogation, il conviendra à coup sûr d’effectuer une sorte d’état des lieux sur la parole et les actes de langages qui participent aux modes de communication et d’information. Le champ d’investigation privilégié concerne les pays du Sahel et de manière spécifique les populations Bwa du Mali. C’est dans cette aire géographique que nous chercherons à assurer l’hypothèse selon laquelle la radio participe à la conservation et à la valorisation du patrimoine immatériel ; elle constitue une des passerelles du développement social, culturel, économique et politique des pays africains et des publics qui la reçoivent. Il s’agit ainsi de mettre en lumière les manières dont les sociétés de tradition orale s’approprient les médias de médias. En prenant l’exemple des contes à la radio, on peut découvrir des modes d’appropriation spécifiques. À partir d’entretiens avec les conteurs-teuses, les acteurs des médias, la consultation des rapports de l’Unesco et de textes législatifs au Mali, des ouvrages en sciences de l’information et de la communication, mais également d’anthropologie, de linguistique, l’enjeu consiste à comprendre que davantage de communication médiatique peut aussi engendrer du commun entre les hommes.

  • Titre traduit

    Tales on the radio in Western Africa. A pragmatic of the Orality for entire Development in Africa? Study of the case of radio Parana in Mali


  • Résumé

    How and why mass media can contribute to help and to question the orality that belongs to African societies? To answer this question, we are bound to carry out some sort of survey of speaking and language activities pertaining to modes of communication and information. The chosen field of investigation concerns the countries of Sahel, specifically the Bwa populations of Mali. It is in this geographical area that we try to check the hypothesis according to which the radio contributes to valorise and to save the oral, immaterial patrimony and constitutes one of the bridges of social, cultural, economic and political development of the African countries that receive it. The aim is to shed light on the ways in which mass media can invest societies characterised by oral tradition. Taking the example of tales which are told on the radio we can discover specific modes of appropriation. By interviewing storytellers, feeling of how media actors perform and questioning the way local radios work, by consulting reports from UNESCO and other associations, documents in information and communication sciences, but also anthropological and linguistic documents, it is at stake to understand that more media communication may lead to more common ground between human beings.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.