Le corps dans le roman africain francophone avant les indépendances : de 1950 a 1960

par Joseph Dossou Atchade

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue le 21-10-2010

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean Bessière.

Le jury était composé de Daniel-Henri Pageaux, Jean Bessière, Jean Derive, Bernard Mouralis.


  • Résumé

    Le corps humain se définit par sa matérialité envisagée du point de vue de sa forme, de son tempérament, de son fonctionnement physiologique, dans son rapport à l’âme ou à l’esprit. Dans ces conditions, la notion du corps peut servir de critère pour une nouvelle lecture de l’histoire du roman africain de la période se situant entre 1950 et 1960. Pour orienter la perspective analytique, deux démarches ont conduit à saisir la notion du corps dans sa représentation : une, thématique et une autre d’esprit plus sémiotique. La première a consisté à voir ce que l’histoire du roman dit du corps et sur le corps, sa représentation morphologique à partir d’angles thématiques : l’initiation, la féminité, la souffrance et la martyrisation ; sa représentation situationnelle dans sa relation avec son contexte, la perception de ce contexte par les organes du corps, notamment le sens. La démarche d’esprit sémiotique s’est intéressée à ce que la mise en scène du corps dans cette histoire dit, d’une part du roman à travers le réalisme et l’engagement, de l’histoire dont ce roman se fait l’écho ; d’autre part de la culture et de l’idéologie. Ainsi, la mise en évidence des représentations du corps dans les romans de l’époque obéissait en grande partie aux préoccupations idéologiques et fonctionnait sémiotiquement par rapport à elles. L’un des objectifs des romans africains de cette période était la mise en cause de ces stéréotypes coloniaux racistes. Il est vrai que cette contestation du stéréotype culturel n’est évidemment pas explicite et le stéréotype sous-jacent est en filigrane. En tout état de cause, le corps sort réhabilité et prêt à s’affirmer.

  • Titre traduit

    The body in the African French-speaking novel before the independences 1950-1960


  • Résumé

    The human body defines itself by its materialism envisaged from the point of view of its shape, of its temperament, of its physiological functioning, in its relationship in the soul or in the spirit. In these conditions, the notion of the body can serve as criterion for a new reading of the story of the African novel of period being situated between 1950 and 1960. To direct the analytical prospect, two steps led to seize the notion of the body in its representation: one, theme and other one of more semiotic spirit. The first one consisted in seeing what the story of the novel says about the body and on the body, its morphological representation from thematic angles: the initiation, the femininity, the suffering and the martyrisation; his representation in its relation with its context, the perception of this context by the organs of the body, in particular the sense. The approach of semiotic spirit was interested in what the direction of the body in this story says, on one hand of the novel through the realism and the commitment, of the story this novel of which is made the echo; on the other hand of the culture and the ideology. So, the revealing of the representations of the body in the novels of period obeyed largely the ideological preoccupations and worked semiotically with regard to them. One of the objectives of the African novels of this period was the questioning of these racist colonial stereotypes. It is true that this contesting of the cultural stereotype is not obviously explicit and the underlying stereotype is watermarked. In any case, the body goes out rehabilitated and ready to assert itself.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.