Trajectoires, circulation, assemblages. Des modes hétérogènes de la constitution de la pratique en arts numériques à Montréal

par Damien Charrieras

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Laurent Creton et de Claude Martin.

Soutenue le 16-09-2010

à Paris 3 en cotutelle avec l'Université de Montréal , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Line Grenier.

Le jury était composé de Laurent Creton, Claude Martin, Line Grenier, Bruno Péquignot, Will Straw.


  • Résumé

    Cette thèse se penche sur les parcours et les pratiques d’artistes numériques naviguant au sein des secteurs multimédias de Montréal. L’étude des parcours de onze artistes numériques montréalais nous a permis de constater que leurs pratiques de production en arts numériques ne sont pas réductibles aux logiques de production propres à un seul lieu, que ce soit une entreprise privée, un centre d’art numérique ou encore l’université. La question du maintien de ces pratiques amène à prêter attention aux pluralités des éléments qui informent leurs [re]constitutions perpétuelles, ce qui appelle de nouveaux modes de théorisation des parcours d’artistes numériques et de leurs pratiques. Nous proposons une nouvelle manière de penser ces parcours - en tant que trajectoires - pour mettre en valeur la pluralité des modes d’articulation de ces pratiques. Elles sont ainsi considérées du point de vue de leurs médiations coconstitutives avec différents éléments. Nous avons isolé trois ensembles d’éléments pour rendre compte du maintien des pratiques en arts numériques et au travers desquels ces dernières déploient leurs multiples effectivités. Le premier ensemble recouvre les technologies intervenant dans la pratique en arts numériques. Le deuxième ensemble a trait au milieu des arts numériques et aux modes de l’organisé afférents. Enfin, le troisième ensemble traite du rapport entre les mondes de l’entreprise et la pratique en arts numériques. Ces trois ensembles d’éléments participent de diverses manières à la constitution, au maintien et à la singularisation de pratiques en arts numériques qui déploient leurs effectivités largement au-delà d’un espace social circonscrit ou spécialisé.

  • Titre traduit

    Trajectories, circulation, assemblages. The heterogeneous modes of constitution of digital arts practice of artists in Montréal


  • Résumé

    This thesis examines the paths and practice of digital artists navigating within the multimedia sector of Montreal. Through the study of the paths of eleven digital artists based in Montreal we found that their production practices in digital arts can not be reduced to the logic of production specific to a single place, whether a private company, a digital arts center or university. The issue of maintaining these practices leads one to pay attention to the plurality of elements that inform their perpetual [re]constitutions. This requires new ways of theorizing digital artists’ paths and practices. We propose a new way of thinking these paths - as trajectories - to highlight the plurality of ways the digital art practices are articulated. They are thus considered in terms of their co-constitutive mediations with different elements. We have identified three sets of elements to account for the maintenance of the practices in digital arts and through which these unfold their multiple effectivities. The first set covers the technologies intervening in digital art practices. The second set relates to the digital arts community and the organizational modes proper to those locales. Finally, the third set deals with the relationship between the worlds of business and practice in digital arts. These three sets of elements are involved in various ways to the establishment, maintenance and singularity of digital arts practices that deploy their effectivities far beyond a circumscribed or specialized social space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.