Théâtre Libre di André Antoine [1887-1894] : Teoria e practica de la messinscena

par Simona Montini

Thèse de doctorat en Théâtre et arts du spectacle

Sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac et de Maria Ines Aliverti.

Le président du jury était Franco Perrelli.

Le jury était composé de Jean-Pierre Sarrazac, Maria Ines Aliverti, Franco Perrelli, Martine de Rougemont, Anna Barsotti.

  • Titre traduit

    Le Théâtre Libre d'André Antoine [1887-1894] : Théorie et pratique de la mise en scène


  • Résumé

    L’objet de la thèse est l’illustration des traits distinctifs du travail d’André Antoine au Théâtre Libre. Sa modalité de mettre à la scène est présentée dans son cadre historique à la confluence de nombreux facteurs et elle est lue comme un nœud où plusieurs éléments arrivent à converger. L’analyse des constantes du devenir scénique et des modalités opératives sont mises en rapport avec sa sollicitation continuelle de tous les aspects de l’expérience théâtrale, dictée par l’aversion pour un type de théâtre dépourvu de souffle artistique et ensuite, en dernière analyse, de vérité. On expose la construction de l’espace scénique, inspirée par son attention à l’aspect visuel de la scène, et ses liaisons avec la dramaturgie. Du côté de la dramaturgie on considère le rapport entre Antoine et les auteurs, sa conception dramatique, la constitution du répertoire, l’éclectisme, le caractère de laboratoire et sa contribution à la recherche de la nouvelle formule dramatique. Du côté de la construction de l’espace scénique on considère les décors, les accessoires, l’action des figurants et les effets d’éclairage. On analyse aussi le rôle du Théâtre Libre en rapport avec l’univers théâtral environnant, au moyen d’une réflexion à propos du sens attribuable à son amateurisme, d’une confrontation avec les cercles d’amateurs contemporains et d’un examen de son public. Enfin, on envisage la manière de jouer d’Antoine, sa méthode de construction du personnage et le travail de la troupe

  • Titre traduit

    The Théâtre Libre of André Antoine [1887-1894] : theory and staging practice


  • Résumé

    This thesis focuses on the distinctive features of André Antoine’s work at the Théâtre Libre. His staging practice is examined in its historical framework, located at the confluence of various factors, and read as a knot in which several elements come to converge. The constants of his scenic research and of its operative modes are analysed in relation to his ceaseless questioning of the theatrical experience in all its aspects: this approach springs from Antoine’s hostility to a theatre completely devoid of artistic inspiration and, ultimately, of truth. The thesis describes his use of the scenic space, suggested by his attention to the visual aspect of the stage, and its relationships with dramaturgy. As for the dramaturgy, the relations between Antoine and the authors are studied together with his dramatic theory, the making of his repertory, his eclecticism, his experimental attitude and the participation of Théâtre Libre in the search for a new dramatic form. As for the shaping of the scenic space, the thesis examines sceneries, props, the role of walk-ons and light effects. The analysis also takes into account the role of the Théâtre Libre in relation to the contemporary theatrical world, focusing on the meaning of Antoine’s amateurism, on a comparison with the contemporary amateur groups and on the composition of his public. The final part of the thesis is devoted to Antoine’s acting features, to the method through which he built characters and to his company’s work

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.