Les incidences de la concentration sur les contenus audiovisuels : le cas du groupe TF1

par Virginie Petitjean

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Nathalie Sonnac.

Soutenue en 2010

à Paris 2 .


  • Résumé

    La concentration des entreprises médiatiques fait régulièrement l'objet de nombreuses critiques et interrogations. Les grands groupes sont notamment accusés de favoriser la marchandisation de l'information et de contribuer à la réduction du pluralisme et de la diversité des produits médiatiques. Cependant, aucune étude empirique n'a pu, à notre connaissance, mettre en évidence un lien négatif entre la concentration et la diversité. Notre thèse a pour objectif de tenter d'évaluer les incidences de la concentration sur la diversité des contenus. Pour ce faire, nous articulons les apports des sciences économiques et des sciences de l'information et de la communication, afin de disposer des outils nécessaires à une évaluation à la fois quantitative et qualitative de l'offre. Cette démarche nous permet, à partir de l'étude des grilles de programmes des chaînes du groupe TF1, de mettre en évidence les répercussions des stratégies de groupe sur la construction de l'offre, et d'évaluer les incidences de la concentration sur la diversité des contenus.

  • Titre traduit

    The influence of media concentration on media diversity : the case of TF1


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (342-57 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 322-335

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2010-132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.