La prudence, un concept utilisé par Loisel pour retrouver l'amitié dans l'ordre juridique

par Céline Carsalade

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Jean-Louis Harouel.

Soutenue en 2010

à Paris 2 .


  • Résumé

    Juriste de renom, avocat du roi pendant la période troublée des guerres de religions, Loisel s'est attaché à établir un ordre juridique juste, là où la loi se révélait peu à peu impuissante à restaurer l'amitié perdue entre les individus vivant dans le Royaume de France. Loisel décide donc d'ordonner le droit existant, afin de lui redonner une certaine cohérence en distinguant les bonnes coutumes et les mauvaises. L'oeuvre du jurisconsulte est une oeuvre qui a pour objectif de "faire tenir debout" le droit, comme son nom l'indique : Loisel a choisi de l'intituler "Institutes coutumières", le terme "institutes" venant du latin "stare" faire tenir debout, tenir debout. Dans cette oeuvre, Loisel attribue à chacun sa part dans la sphère privée, comme dans la sphère publique.

  • Titre traduit

    Advice, a concept used by Loisel to find again the peace in the juridical system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (495 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 480-491

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2010-51,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2010-51,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.