Normes et normativité dans la sociologie d'Émile Durkheim

par Mélanie Plouviez

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Kervégan.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    II est souvent reproché à la sociologie durkheimienne de définir le social par la contrainte. Pourtant, Durkheim propose une définition du fait social comme fait simultanément et irréductiblement contraignant et désirable pour les individus. II met ainsi en place une conception originale du normatif qui explique l'attachement au social autrement que par l'intériorisation d'injonctions sociales extérieures. De surcroît, il affirme ce faisant la possibilité d'une science positive des faits normatifs qui entend connaître ce qu'i1s sont sans pour autant nier leur spécificité déontiques. Appréhendant les normes sociales depuis leurs sources, dans les différents registres normatifs qu'elles composent, dans leur évolution historico-sociale, ainsi que dans leur capacité de rupture avec l'ordre social, cette thèse de philosophie étudie la théorie de la normativité dont la sociologie durkheimienne est porteuse dans la résistance qu'elle offre à l' accusation de normalisation fonctionnelle.

  • Titre traduit

    Norms and normativity in Emile Durkheim's sociology


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (663 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 579-655

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 211

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12681
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.