La neutralité portugaise au XVIIIe siècle : d'Hugo Grotius à l'action politique et diplomatique

par Sofia Valdez Tuma

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Michaud et de Luís Manuel Ramalhosa Guerreiro.

Soutenue en 2010

à Paris 1 en cotutelle avec l'Universidade de Lisboa .


  • Résumé

    La présente thèse a pour objectif ultime d’analyser la politique de neutralité portugaise au cours du XVIIIe siècle. Nous considérons les matrices idéologiques de la neutralité en vue de contextualiser des concepts et des pratiques. Selon une approche interdisciplinaire, nous privilégions, parmi d’autres, les thématiques développées par l’historiographie du genre dans l’étude de la pensée politique et des relations internationales. Ainsi, prétend-on, dans la première partie de cette étude, réévaluer l’héritage théorique d’Hugo Grotius, sur lequel repose toute la tradition philosophique moderne relativement aux relations entre les Etats. Dans la deuxième partie, nous analysons précisément le cas portugais qui se caractérise par une politique extérieure multi-facette, ainsi que par des intérêts bien souvent contradictoires. Enfin, dans la dernière partie, nous analysons l’expérience de la neutralité portugaise lors des divers conflits européens du XVIIIe siècle.

  • Titre traduit

    Portuguese neutrality in the 18th century : from Hugo Grotius to the political and diplomatic action


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 417-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 96

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12322
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.