Joseph Pâris-Duverney : financier d'État (1684-1770)

par Marc Cheynet de Beaupré

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Michaud.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    Joseph Pâris-Duverney, fils d'aubergiste, devint fournisseur aux armées dans les dernières années du règne de Louis XIV, s'insinuant auprès des favorites. Dès 1716, ses frères et lui furent les principaux réformateurs de la collecte fiscale, contrôlant les Fermes générales et celle des tabacs. S'étant opposés à Law, les Pâris furent exilés. Rappelés, ils mirent en place le Visa de 1721, imposant la comptabilité publique en partie double ainsi qu'un Etat général des fonds et dépenses. En 1724, Duverney, syndic général de la Compagnie des Indes, fut le véritable instigateur de la politique économique. En 1726, les Pâris furent à nouveau chassés. Rappele����, Duverney reprit son activité de munitionnaire. Les guerres de succession d' Autriche puis de Sept ans consacrèrent une influence qui ne connut plus d'éclipse jusqu'à son départ volontaire, à l'automne 1758. Dès 1750, Duverney avait fait approuver par le roi le projet de création d'une Ecole militaire, dont il fut le premier intendant.

  • Titre traduit

    Joseph Pâris-Duverney : states financier (1684-1770)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

Joseph Pâris-Duverney, financier d'État, 1684-1770. [1], les sentiers du pouvoir, 1684-1720


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1647 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 1618-1629

Où se trouve cette thèse ?