Le filon de l'immonde : moralisation, esthétisation et extrémisation de l'abjection en art

par Amandine Cha-Dessolier

Thèse de doctorat en Arts et sciences de l'art. Esthétique

Sous la direction de Marc Jimenez.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de défendre la légitimité d'une esthétique de !'abjection, au regard notamment des pratiques artistiques actuelles, mais aussi de mettre en exergue les stratégies propres à cette esthétique. C'est pourquoi, il a semble nécessaire dans un premier temps de réaliser l'analyse des théories actuelles existantes sur l'abjection et le dégoût en art (Paul Ardenne, Carole Talon-Hugon, Jean Clair, etc. ) afin de mettre en évidence les dérives du discours théorique - dérives moralistes et moralisantes vis-à-vis de l'artiste et de la création - mais aussi les caractéristiques d'une esthétique de l' abjection. Si le discours s'éloigne de toute nuisance morale, il permet d'approcher !'expérience esthétique de l'oeuvre d'art abjecte, expérience qui a pour caractéristique de faire voyager le spectateur dans le monde particulier de l'excrémentiel, de la souillure et de la perversion, mettant en jeu des sens peu utilisés jusqu'alors en art, l'odorat et le toucher. L'expérience esthétique du spectateur, chamboulée dans ses habitudes, reste néanmoins possible, envisageable et non interdite comme nous pourrions le penser a priori. Puisque, finalement nous sommes dans une société du voir, comment penser le rôle de l'abjection si ce n'est que comme un piège à regards, l'abjection étant obscène. L'abjection rencontre l'extrême au-travers des reproches fait à son usage en art, à savoir l'absence éventuelle de limites et sur la possibilité d'un filon à exploiter dans le but d'une reconnaissance vite gagnée ou d'une rentabilité financière immédiate. L'un des risques majeurs que courre l'abjection reste la déréalisation et la banalisation entraînant apathie et ennui du spectateur.

  • Titre traduit

    ˜The œvein of the foul : moralization, aesthetization and extremization of abjection in art


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (291 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 220-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 85

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12258
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4311
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.