Esthétique de l'improvisation libre : étude d'une pratique au sein des musiques expérimentales au tournant des années 1960-1970 en Europe

par Matthieu Saladin

Thèse de doctorat en Arts et sciences de l'art. Esthétique

Sous la direction de Costin Miereanú.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    A travers l'étude des trois ensembles AMM, Spontaneous Music Ensemble et Musica Elettronica Viva, cette thèse entend rendre compte de l' esthétique de l' improvisation libre au tournant des années 1960-1970 en Europe, période d'émergence de cette pratique au sein des musiques expérimentales. La première partie de cette étude s'attache à dresser les portraits de ces trois groupes à l'esthétique différente et à décrire les modalités qui les ont conduits à expérimenter la radicalisation du principe d'improvisation dans la création musicale. La deuxième partie cherche en confrontant ces trois ensembles à discuter, du point de vue esthétique, les problématiques essentielles qui structurent le processus de création de l'improvisation libre: les rapports à la liberté et aux règles, la création collective ou encore l'expérimentation musicale. La troisième partie se concentre enfin sur la relation qui unit l'émergence de cette pratique et son contexte sociohistorique afin de considérer ce que l'on pourrait appeler la« politique» de l'improvisation, caractérisée par l'a priori démocratique qui la sous-tend et l'émancipation musicale à laquelle elle prétend conduire les musiciens qui s'y engagent. Au terme de cette étude, nous verrons alors que l'expérimentation à l'oeuvre dans la pratique de l'improvisation libre ne saurait être réduite à la seule recherche musicale abstraite, détachée des contingences du monde, mais qu'elle se doit d'être envisagée comme double, répondant d'une dualité constitutive: à la fois expérimentation musicale et expérimentation politique.

  • Titre traduit

    ˜The œaesthetics of free improvisation : study of a practice within experimental music at the turn of the 1960s and 1970s in Europe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (662 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 615-647

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 81

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12321
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4309
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.