Les philosophes de Cyrène : une traduction commentée

par Régis Tomas

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Annick Jaulin.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les Cyrénaïques constituent un mouvement philosophique qui se caractérise par des dissidences qui font douter de son unité. Malgré des positions inconciliables, les Cyrénaïques s'entendent sur des valeurs communes comme la référence éthique à la nature, la pratique de l'ascèse, de la tempérance et de la sagesse pratique et, en particulier, Ie déclassement du bonheur en tant que fin seconde, déclassement qui marque indéniablement leur originalité en morale antique. Toutefois, c'est dans le domaine de la théorie de la connaissance que leur originalité apparaît plus évidente. Leur subjectivisme fonde sur la confiance exclusive dans les affects reste irréductible aux autres subjectivismes antiques par le statut qu'il accorde au percevant. Ce dernier devient en effet l'unique instance de jugement sur ses propres expériences pathiques, ce qui représente à la fois un cas unique en philosophie antique et une préfiguration de ce que sera la subjectivité moderne.

  • Titre traduit

    ˜The œphilosophers of Cyrene : a commented translation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (IV-502 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 487-498. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 60

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12398
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.