L' affaire "Learning from Las Vegas" : productions et réceptions (1968-1988)

par Valéry Didelon

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Dominique Rouillard.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail envisage Learning from Las Vegas, le livre co-écrit par les architectes Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Izenour, du point de vue de sa réception par la critique journalistique, architecturale et universitaire entre 1968 et 1988. Le sens et la valeur de ce texte tels qu'ils sont aujourd'hui unanimement reconnus, Y apparaissent comme le fruit d'une interaction constante pendant vingt années entre ses auteurs et ses lecteurs. Dans une première partie, est décrite l'apparition de Learning from Las Vegas dans le contexte politique et culturel particulièrement agité de la fin des années 1960, et la polémique qui immédiatement s'en est suivie dans le milieu architectural tant américain qu’européen. Dans une seconde partie, l’attention se porte sur le rôle que jour Learning from Las Vegas, parmi d’autres ouvrages, dans la reconfiguration idéologique qui accompagne la critique du modernisme au cours des années 1970. Dans une troisième partie enfin, il est expliqué la manière dont le livre devient ensuite l’un des principaux manifestes du postmodernisme américain, et comment à ce titre il rattache ce mouvement à la tradition de l’avant-gardisme. On voit là aussi comment il inaugure à cette occasion un nouveau genre littéraire, le manifeste rétroactif. En présentant finalement ce classique de la littérature architecturale contemporaine comme le résultat d’une construction sociale et historique, ce travail contribue à expliciter les processus de formation de la théorie et de la culture architecturale dans l’après-modernisme.

  • Titre traduit

    The "Learning from Las Vegas" : productions and receptions (1968-1988)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 289-294. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 29

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11708
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4248
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.