Points de déclenchement myofascial : les effets de la compression ischémique manuelle sur le seuil de la douleur et le contrôle du mouvement du membre supérieur

par Wilmer Esparza

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jacques Larue.

Soutenue le 09-12-2010

à Orléans , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences et technologies (Orléans) , en partenariat avec Laboratoire activité motrice et adaptation psychophysiologique (laboratoire) .

Le président du jury était Hechmi Toumi.

Le jury était composé de Jacques Larue, Hechmi Toumi, Serge Le-Bozec, Roger Robert.


  • Résumé

    Les PTM sont une source de douleur régionale et de dysfonctionnements neuromusculaires. Ils sont couramment associés à une hyperalgésie, à des troubles comportementaux et des restrictionsfonctionnelles. La douleur est bien documentée dans la littérature scientifique mais les études de ses conséquences sur le mouvement reposent exclusivement sur l’analyse de gestes simples. L’objectif dece travail est d’étudier la douleur myofasciale du membre supérieur et de vérifier si une technique de thérapie manuelle influençant cette douleur permet de rétablir la performance motrice d’un mouvement fonctionnel. Quatre études ont été réalisées afin d’analyser : 1) la performance motrice d’un mouvement elliptique dans le plan horizontal ; 2) dans le plan frontal et d’une tâche de tapement ; 3) la douleur sur le membre supérieur non atteint chez des sujets ayant subi un AVC ; 4) l’incidence de la douleur chez le personnel soignant d’un centre hospitalier. Les résultats indiquent que la présence de PTM produit la douleur myofasciale et : 1) n’influence pas significativement la performance motrice d’un mouvement elliptique horizontal ; 2) altère la performance motrice d’un mouvement elliptique frontal et d’une tâche de tapement chez les sujets présentant des PTM ; 3) modifie aussi la fonction motrice de l’extrémité supérieure ipsilatérale à la lésion ; 4) touche 8,43% du personnel soignant, étant bilatérale et pouvant conduire à des arrêts maladie dans 14,28 % des cas. L’application d’une technique de compression ischémique locale permet de retrouver la quasi-totalité de la fonction motrice. Il semblerait qu’une reprogrammation du mouvement s’avère nécessaire pour récupérer totalement la fonction motrice.

  • Titre traduit

    Myofascial trigger points : the effects of the local ischemic compression on the pressure-pain threshold and the upper limb motor control


  • Résumé

    Myofascial Trigger Points (MTrPs) are source of regional pain and neuromuscular dysfunctions. They are associated to hyperalgesia, psychological disturbances and functional restrictions. Despite myofascial pain has been extensively studied, researches about its influence have only analyzed uniarticular motions. The mains goals of this research were to study the upper limb myofascial pain and to verify whether the application of manual therapy, influencing this pain, could contribute to the motor performance recovery of multiarticular motion. Four studies were carried out in order to analyze: 1) motor performance of an elliptic motion in the horizontal plane, 2) motor performance of an elliptic motion in the frontal plane including an analysis of a tapping task, 3) non-paretic upper limb pain of the stroke patients, 4) myofascial pain incidence at the medical staff in a hospital. The results showed that the presence of TrPs produces myofascial pain. This pain: 1) does not influence significantly the horizontal elliptical motions motor performance, 2) deteriorates the frontal elliptical motions motor performance and the execution of the tapping task, 3) modifies the non-paretic upper limb motor function of the stroke patients, and 4) 8,43 % of medical staff suffers from bilateral myofascial pain, leading to absence at workplace in 14,28% of the cases. The application of local ischemic compression technique allows high recovery of the upper limb motor function. Motor reprogramming therapies could contribute to recover the motor function completely.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.