Exploration de la ceinture de Kuiper par occultations stellaires

par Camille Boissel

Thèse de doctorat en Astronomie et astrophysique

Sous la direction de Françoise Roques et de Bruno Sicardy.

Le président du jury était Christophe Sauty.

Le jury était composé de Françoise Roques, Bruno Sicardy, Eliot Young, Jean-Marc Petit, Céline Reylé.

Les rapporteurs étaient Eliot Young, Jean-Marc Petit.


  • Résumé

    Les objets de la ceinture de Kuiper (ou Objets Trans-Neptuniens, « OTNs »), sont des reliques du disque des planétésimaux. Ils contiennent de très importantes informations sur l'évolution passée du système solaire. Le nombre d'OTNs connus (un millier) et les plus gros atteignent 2000km de diamètre. Les objets de petite taille (< quelques km) sont invisibles. La seule manière de les détecter est d'utiliser les occultations stellaires. C'est aussi un bon outil pour l'étude et/ou la détection d'atmosphères, anneaux et satellites d'OTNs connus. Mon travail de thèse a porté sur : - une recherche par occultations stellaires d'anneaux et de satellites autour de Pluton; - une recherche de petits OTNs par occultations stellaires avec ULTRACAM ; - le développement d'une méthode statistique de sélection d'étoiles cibles pour la recherche de petits OTNs; - une participation à un projet instrumental : MIOSOTYS (Multi-object Instrument for Occultations in the SOlar system and TransitorY Systems), photomètre rapide multi-objet; - la préparation et l'organisation de la campagne de recherche d'OTNs avec MIOSOTYS, avec le développement de logiciels pour la recherche de champs stellaires, la réduction des données et la visualisation des courbes de lumières.

  • Titre traduit

    Exploring the Kuiper belt using stellar occultations


  • Résumé

    It is understood that the objects from the Kuiper belt (or Trans-Neptunian Objects, « TNOs »), are remnants from the planetesimal disk, thus, they carry very important information on the solar system past evolution. The number of known TNOs (a thousand) is rapidly increasing thanks to large scale surveys. The biggest bodies reach diameters of about 2000 km. The smallest objects (< a few km) are invisible. The only way to detect these small bodies is by looking for stellar occultations. This is also a powerful tool for the study/detection of atmospheres, satellites, rings, around known TNOs. My thesis work has got various aspects : - a search of rings and satellites of Pluto using stellar occultations; - a search of small TNOs using stellar occultations and ULTRACAM; - the development of a statistical target star selection method, for the search of small TNOs; - a contribution to an instrumental project : MIOSOTYS (Multi-object Instrument for Occultations in the SOlar system and TransitorY Systems), dedicated to multi objects fast photometry; - the preparation and organization of MIOSOTYS campaign for the search of TNOs, with the development of automatic software for the search of stellar fields, data reduction and data visualization.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par [CCSD] à Villeurbanne

Exploration de la ceinture de Kuiper par occultations stellaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.297-303

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 8706

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.