Etudes taxonomiques de deux genres d'acariens prédateurs de la famille des Phytoseiidae (Acari Mesostigmata) : Phytoseiulus Evans et Neoseiulella Muma

par Mohamad Kanouh

Thèse de doctorat en Morphologie et morphogenèse

Sous la direction de Serge Kreiter.

Le jury était composé de Serge Kreiter, Jean-Loup Notteghem, Jean-Pierre Lumaret, Marie-Stéphane Tixier, Mark Judson.

Les rapporteurs étaient André Nel, Salvatore Ragusa.


  • Résumé

    La classification actuelle de la famille des Phytoseiidae n'est pas basée sur de réelles études phylogénétiques et par conséquent, de nombreuses questions se posent sur la validité des taxa supra-spécifiques mais également vis-à-vis des taxa spécifiques. Ce travail de thèse avait donc pour objectif de répondre à de telles questions pour deux genres : Phytoseiulus et Neoseiulella, en utilisant pour la première fois des approches phylogénétiques moléculaires et morphologiques. Ces études phylogénétiques ont été également associées à des études biogéographiques. Les résultats obtenus par ces deux approches sont congruents et semblent montrer que ces deux genres ne sont pas monophylétiques : le genre Phytoseiulus semble au mieux paraphylétique, tandis que le genre Neoseiulella serait polyphylétique. Ces résultats sont différents de ceux développés dans les diverses révisions successives de ces deux taxa. Ce travail de thèse a permis de répondre également à des questionnements sur cinq synonymies au sein du genre Neoseiulella. L'étude de pratiquement tous les types des espèces du genre Neoseiulella nous a permis de redéfinir le genre, en excluant trois espèces et en discutant certaines synonymies. Une clé d'identification des adultes femelles des espèces valides a également été proposée. Des études complémentaires, notamment des analyses moléculaires, seront nécessaires afin de conclure plus définitivement sur les relations évolutives entre les taxa étudiés

  • Titre traduit

    Taxonomic studies on two genrea of predacious mites of the family Phytoseiidae (Acari Mesostigmata) : Phytoseiulus Evans and Neoseiulella Muma


  • Résumé

    The present classification of the family Phytoseiidae is not based on solid phylogenetic studies and therefore, many taxonomic questions still arise, concerning the validity of supra-specific and specific taxa identified to-date. This thesis thus aimed to answer such questions for two genera, Phytoseiulus and Neoseiulella, using for the first time molecular and morphological phylogenetic analyses. Biogeographic analyses have been also carried out. Results obtained by both morphological and molecular approaches are congruent and seem to show that both genera are not monophyletic: Phytoseiulus seems paraphyletic whereas Neoseiulella seems polyphyletic. These results are different from those obtained with previous revisions of these two taxa. Furthermore, this study allowed to conclude on five synonymies within the genus Neoseiulella. The observation of nearly the totality of the species belonging to the genus Neoseiulella permitted to redefine this genus, excluding three species and discussing some synonymies. Lastly, an identification key of the adult females was proposed for the valid species of the genus Neoseiulella. Further experiments, including molecular investigations, are however still required in order to obtain more reliable conclusions on the evolutionary relationships of the studied taxa.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.