Modélisation d'antennes très basses fréquences (VLF-LF) : étude de l'influence de la structure, des composants associés et de l'environnement en vue de leur optimisation

par Renaud Cuggia

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Christian Pichot et de Michel Ney.

Soutenue en 2010

à Nice .

  • Titre traduit

    Modeling of very low frequency and low frequency (VLF-LF) antennas : study of closed environment effects like surrounding components in order to optimize


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les télécommunications très basses fréquences (very low frequency / low frequency) sont utilisées pour les télécommunications militaires à couverture mondiale avec des sous-marins en plongée. La simulation de ces antennes nécessite l’utilisation de méthodes numériques bien souvent en limite de leur domaine de validité. L’objectif de la thèse est de développer un outil de modélisation globale des structures antennaires VLF/LF [3-300 kHz] prenant en compte l’environnement proche tels que les isolateurs, les structures de soutien, le plan de sol, les bâtiments annexes… Une première partie est consacrée à la caractérisation des isolateurs. Le comportement de ces dispositifs soumis à de très hautes tensions est en effet peu connu dans la bande de fréquences VLF/LF. Une seconde partie est consacrée à l’élaboration et au développement d’un modèle de « fil mince » arbitrairement orienté intégrant des composants localisés. Trois méthodes sont présentées puis validées par comparaison à des résultats théoriques. Enfin, l’étude de l’influence de la structure de soutien sur le fonctionnement des antennes VLF/LF est présentée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10NICE4067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.