Variabilité génétique, hybridation et succès des invasions biologiques : cas de l'auxiliaire de lutte biologique Psyttalia lounsburyi (Hymenoptera, Braconidae)

par Sandrine Cheyppe-Buchmann

Thèse de doctorat en Biologie des interactions et écologie

Sous la direction de Nicolas Ris et de Laurent Lapchin.

Soutenue en 2010

à Nice .


  • Résumé

    L’objectif de la thèse est d’étudier expérimentalement l’effet de l’hybridation intra-spécifique sur le phénotype d’un agent de lutte biologique, Psyttalia lounsburyi (Hymenoptera, Braconidae), actuellement introduit en France pour lutter contre un ravageur de l’olivier, Bactrocera oleae (Diptera, Tephritidae). Une analyse fine de la diversité génétique a tout d’abord permis de mettre en évidence une forte différenciation génétique entre, d’une part, les populations kenyanes et namibiennes et, d’autre part, une population sud-africaine. Parallèlement, un fort polymorphisme d’infection associé à la présence de deux variants de Wolbachia a été découvert. Cette bactérie endosymbiotique pouvant limiter les croisements intra-spécifiques, ses effets principaux ont été recherchés. Une incompatibilité cytoplasmique a ainsi pu être détectée ainsi qu’une réduction de la fitness individuelle chez les femelles infectées. Ces résultats ont conduit à utiliser des individus aposymbiotiques. Enfin, des expériences de croisements ont permis de comparer les performances des populations parentales et hybrides pour des caractères soumis à sélection. Les résultats mettent en évidence une différenciation très marquée entre les deux populations parentales, les hybrides présentant des caractéristiques intermédiaires. Si l’hypothèse d’une vigueur hybride n’est pas retenue ici, l’augmentation de la variabilité génétique pourrait tout de même permettre aux populations hybrides de s’adapter à des environnements nouveaux et/ou hétérogènes. L’étude à plus long terme des introductions expérimentales sur le terrain de populations parentales ou hybrides pourrait permettre de corroborer ces prédictions.

  • Titre traduit

    Genetic variability, hybridization and success of biological invasion : the case of the biocontrol agent Psyttalia lounsburyi (Hymenoptera, Braconidae)


  • Résumé

    The objective of this thesis is to experimentally study the effect of intra-specific hybridization on the phenotype of a biological control agent, Psyttalia lounsburyi (Hymenoptera, Braconidae), being introduced in France to control a pest olive, Bactrocera oleae (Diptera, Tephritidae). A detailed analysis of the genetic diversity firstly evidenced a strong genetic differentiation between, on one hand, Kenyan and Namibian populations and, on the other hand, a population of South Africa. Meanwhile, two variants of Wolbachia have been found associated with a high polymorphism of infection status. Because this endosymbiotic bacterium may prevent some intra-specific crosses, its main effects were investigated. Cytoplasmic incompatibility events have been detected as well as a reduction of individual fitness in females infected. These results have led to use of aposymbiotic individuals. Finally, breeding experiments were realised in order to compare the performance of the parental strains and hybrids for phenotypic traits subject to selection. The results show a very marked differentiation between the two parental populations, and the hybrids have intermediate characteristics. If the hypothesis of hybrid vigour is not evidenced here, the increase of genetic variability could still allow the hybrid populations to adapt to new and/or heterogeneous environments. The study of experimental field introductions with parental strains and hybrids could corroborate these predictions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 146-175. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10NICE4025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.